Désistement républicain : le Parti socialiste croyant mais pas pratiquant

Etat et collectivités

Dès le soir du 1er tour des élections départementales, Manuel VALLS s’est de nouveau présenté en « père la morale », annonçant que dans les triangulaires où les candidats du Parti socialiste sont arrivés en 3ème position, ils se retireraient pour « faire barrage au Front national ». Il a ensuite fustigé la position de l’UMP, qui consiste à ne soutenir ni le Front national, ni le Parti socialiste, qualifiant ce choix de « faute morale et politique ».Or, il semble que dans plusieurs cas où la gauche est arrivée en 3ème position et s’est qualifiée pour le 2nd tour grâce à une triangulaire, les candidats socialistes aient décidé de se maintenir. C’est notamment le cas dans au moins 4 cantons de la Drôme, 2 cantons de l’Oise, 1 canton du Nord, 1 canton de l’Ain…Ainsi, si l’UMP est claire depuis le départ, le Parti socialiste se contente de donner des leçons de morale à tout va, sans même les suivre. Comme à son habitude, lorsqu’il s’agit de la morale qu’ils veulent appliquer à tout le monde les socialistes sont croyants mais pas pratiquant.Gérald DARMANINSecrétaire général adjoint aux Elections
Source: Actualités UMP

Laisser un commentaire