Psychiatrie en danger

Samedi 14 juillet, l’Agence régionale de Santé d’Amiens occupée depuis deux jours par les salariés de l’hôpital Psychiatrique a été évacuée par les forces de l’ordre. Les soignants protestaient contre le manque de moyens et la dégradation des conditions d’exercice au sein de l’établissement: deux soignants pour 25 patients le week-end, une sur occupation des chambres au mépris de la dignité des personnes, des craintes quant à la sécurité des patients et des soignants…

Des conditions d’accueil et de travail qui se sont fortement dégradées au fil des années partout en France comme en témoignent les mobilisations au Havre, à Montpellier et ailleurs.

Les soignants sont à bout et souhaitent accueillir et accompagner les patients et leurs familles dans de bonnes conditions, ce qui est impossible au vu de la politique actuelle génératrice de maltraitances et de souffrances!

Le parti de Gauche soutient les soignants de Pinel et appelle à la mobilisation à leurs côtés dans leur campement situé désormais devant l’hôpital psychiatrique.
Source: Actualités Parti de Gauche

Le Parti socialiste rend hommage à Alain Fauré, ancien député de l’Ariège.

Le Parti socialiste a appris avec une grande tristesse le décès ce matin d’Alain Fauré, ancien député de l’Ariège et militant socialiste.
Elu depuis 1989 à la Ville de Pujols, d’abord en tant qu’adjoint puis en tant que Maire, il était devenu en 2012, Député de la deuxième circonscription de l’Ariège.
Solide dans ses convictions, il ne mâchait pas ses mots. Élu de terrain il détestait et combattait les solutions formatées quand elles se heurtaient à sa connaissance du réel. Membre de la commission des Finances il était aussi assidu qu‘opiniâtre.
Pour toutes ces raisons il était respecté et apprécié de ses pairs comme de ses adversaires politiques.
Il avait fait le choix en 2017 de se retirer de la vie politique, après 28 ans d’engagement, ayant à coeur de laisser la place à une nouvelle génération.
Le Parti socialiste adresse à sa famille et à ses proches ses plus sincères condoléances.
Cet article Le Parti socialiste rend hommage à Alain Fauré, ancien député de l’Ariège. est apparu en premier sur Parti socialiste.
Source: Actualités du PS

Non à la destruction du village palestinien de Khan Al-Ahmar

En Palestine, plus de 200 habitants de Khan Al-Ahmar ont été expulsés par l’armée israélienne. Hommes, femmes et enfants qui se sont opposés à cette expulsion ont été battus et arrêtés. On dénombre une trentaine de blessés, dont des cas graves. Le site de ce village, qui a déjà été soumis par le passé à des destructions partielles, est sous contrôle militaire. Sa destruction totale est désormais programmée.
Le prétexte selon lequel ce village construit avant la création d’Israël n’a pas fait l’objet d’un permis de construire est une manipulation qui ne saurait cacher la politique méthodique de déplacements de populations menée par Israël. Ces transferts forcés de palestiniens visent à étendre les colonies et à rendre impossible la création de l’État de Palestine. De nombreux villages palestiniens sont sous la même menace.
En déclarant par la voix de son Consul Général à Jérusalem, qui s’est rendu à Khan Al-Ahmar, que cette démolition est une « violation très claire des conventions de Genève » la France, aux côtés d’autres pays européens, a contribué à la suspension temporaire de la démolition du village.
Mais cette réaction est insuffisante. Face au caractère répétitif et revendiqué du piétinement du droit international et des droits humaines par Israël, elle doit se doubler d’une politique pacifique, mais efficace, de sanctions, dans le cadre notamment de l’appel BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions), dont le Parti de Gauche est signataire.
Source: Actualités Parti de Gauche

V. Rabault à E. Macron :  » En oubliant la fraternité, vous dévoyez la liberté »

Congrès de Versailles : Valérie Rabault, présidente du groupe Nouvelle Gauche à l’Assemblée nationale, est intervenue lundi 9 juillet suite au discours du président de la République.

Retrouvez la vidéo intégralité sur le site de l’Assemblée nationale.
Cet article V. Rabault à E. Macron : En oubliant la fraternité, vous dévoyez la liberté est apparu en premier sur Parti socialiste.
Source: Actualités du PS

« Où est votre politique sociale M. Macron ? »

Congrès de Versailles : Patrick Kanner, président du groupe socialiste au Sénat, est intervenu lundi 9 juillet suite au discours du président de la République

Retrouvez la vidéo intégralité sur le site de l’Assemblée nationale.
Cet article « Où est votre politique sociale M. Macron ? est apparu en premier sur Parti socialiste.
Source: Actualités du PS

Réaction d’Olivier Faure suite au Congrès de Versailles : l’autosatisfecit d’Emmanuel Macron

Un an après la première convocation du Parlement en Congrès à Versailles, le Président Emmanuel Macron a jugé bon de réitérer l’exercice. Dès lors, chacun pouvait s’attendre à ce que le Président vienne y délivrer une parole qui marquerait une évolution de sa politique à un moment où les Français jugent que l’action menée n’est ni juste ni efficace. Mais c’est un président droit dans ses bottes qui s’est exprimé.
Le président vante son humilité, dit se souvenir des conditions particulières de son élection mais, dans les faits, n’en tient aucun compte. Tout va très bien ! Les renoncements sur la politique environnementale? Pas vu. L’opacité qui entoure la sélection via ParcourSup? Présentée comme un moyen de choisir plus lucidement son avenir. Les aides sociales ? Elles sont pointées du doigt, dénoncées pour mieux les diminuer demain. Les pensions de réversion ? Seuls les pensionnés actuels se voient garantir la poursuite de leurs droits. La laïcité? Convoquée seulement pour parler de l’Islam. Les inégalités de revenus? Balayées car seules comptent les inégalités de destin. Les cadeaux fastueux pour les plus riches? Cela finira par ruisseler sur les autres.
Là où, même sa majorité attendait une inflexion sociale de sa politique, Emmanuel Macron n’a offert que sa réthorique et en prime, une leçon de libéralisme.
C’était un congrès pour rien, un oral de rattrapage raté. Le président, perché sur mon mont Olympe, parle mais n’écoute rien du message que lui adressent les Français.
Cet article Réaction d’Olivier Faure suite au Congrès de Versailles : l’autosatisfecit d’Emmanuel Macron est apparu en premier sur Parti socialiste.
Source: Actualités du PS

Arcelor Mittal : Justice et dignité pour les intérimaires et leurs familles !

Le parquet de Dunkerque vient de prendre une terrible décision : il a décidé de classer sans suite l’enquête sur un accident mortel survenu en juillet 2015 chez ArcelorMittal-Dunkerque (Nord). Un ouvrier intérimaire était tombé dans une coulée de fonte en fusion.
Il ne s’agit pas d’un fait divers social isolé. En effet, depuis 2012, quatre accidents mortels ont été enregistrés sur le site d’ArcelorMittal-Dunkerque. Les intérimaires et les travailleurs précaires en sont les premières victimes.
Les grands groupes comme ArcelorMittal ont recours presque systématiquement à la sous-traitance. Les sociétés d’intérim envoient trop souvent leurs intérimaires sur des postes à haut risque avec une préparation insuffisante : un intérimaire aura ainsi 35 heures de formation alors que dans le même temps, un salarié d’Arcelor en disposera de 400 ou 600.
L’an passé, plus de 500 travailleuses et travailleurs sont morts d’un accident du travail.  Il faut que cesse l’impunité pour les employeurs qui esquivent leur responsabilité.
Le Parti de gauche veut renforcer les protections des salarié.es dans l’entreprise. Nous souhaitons ainsi augmenter le nombre d’inspecteurs du travail recrutés chaque année et rétablir pleinement les CHSCT ( comités d’hygiène de sécurité et des conditions de travail).  Il y a urgence :  85 % des contrats de travail signés en France sont des contrats précaires !
C’est grâce à ce retour à la raison que les travailleuses et travailleurs de ce pays ne perdront plus leur vie à la gagner.
Source: Actualités Parti de Gauche

Libérez Lula !

Ce dimanche 8/07, le Brésil a connu une agitation judiciaire sans-précédent autour d’une décision de Justice pour la libération de l’ex-Président Lula, emprisonné sans preuves depuis près de 100 jours. Répondant à la demande d’habeas corpus du leader afin qu’il puisse comme tout autre pré-candidat à l’élection présidentielle exercer son droit démocratique, Rogério Favreto, le juge de permanence du tribunal fédéral en charge de l’instruction du procès en seconde instance, a dû demander à deux reprises dans la journée que sa libération soit mise immédiatement en exécution. Mais face à lui, Sergio Moro, simple juge de première instance et bien qu’en vacances, s’est évertué à invalider la décision tout au long de la journée.
Tant et si bien qu’après que la police fédérale a confirmé à la Présidente du Parti des Travailleurs (PT), Gleisi Hoffmann, avoir bien reçu la demande de libération et être en train de procéder aux dernières démarches administratives pour libérer l’ancien Président, une contre-décision administrative du président du même tribunal fédéral, Thompson Flores, est venue bloquer la procédure.
Le Parti de Gauche manifeste sa préoccupation face à la confusion qui anime l’institution judiciaire brésilienne qui devrait pourtant assurer le respect de la légalité, si souvent bafouée depuis le début du procès. Le vide juridique laissé par le Tribunal Suprême Fédéral qui ne s’est toujours pas prononcé clairement sur différents recours déposés par la défense de Lula, alimente un climat d’incertitude qui prouve de plus en plus clairement l’inconsistance de cette condamnation et le caractère arbitraire des décisions prises par ceux qui dès le début orchestrent cette opération judiciaire pour empêcher le favori du scrutin de se présenter aux urnes.
Libérez Lula !
Florence Poznanski et Theophile Malo pour le Parti de Gauche
Source: Actualités Parti de Gauche