Merkel propulsée par les sociaux-démocrates

La droite européenne a son modèle : l’Allemagne. Angela Merkel sort confortée des élections de dimanche. Après deux mandats, elle fait progresser fortement la CDU-CSU. Le paradoxe de sa démonstration est qu’il s’agit d’une exception allemande non exportable. Ailleurs, les politiques austéritaires imposées par la chancelière créent à ses propres collègues conservateurs les pires difficultés. En Espagne et en Grèce, les amis politiques de Merkel sont dans la panade et pestent contre l’intransigeance de leur mentor. Quant à Sarkozy, il s’est fait congédier après un mandat. Seuls les médiacrates qui échappent à la sanction du suffrage universel peuvent continuer sans dommages à vanter le

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

La France insoumise demande la libération immédiate de M. Heilbronn, président de l’association France-Palestine Solidarité

Communiqué du groupe parlementaire de la France insoumise. Le président de l’association France-Palestine Solidarité, M.…

mai 12, 2021

Concurrence libre et non faussée : Un mythe à abattre !

La Commission européenne a proposé, le 5 mai dernier, un règlement visant à contrôler plus…

mai 12, 2021

Monténégro : quand l’Union européenne paye les pots cassés des investissements chinois.

Il n’est jamais plaisant d’être celle qui clame : « je vous l’avais bien dit…

mai 12, 2021

Le sénateur Jean-Louis Masson sur la liste RN conduite par Laurent Jacobelli

Jean-Louis Masson, sénateur indépendant et ancien député RPR, vient d’annoncer son engagement sur la liste…

mai 12, 2021

Christian Jacob : « Le Premier ministre devient le meilleur carburant du RN »

Attaqué par Jean Castex dans les colonnes du Parisien sur la situation des régionales en…

mai 12, 2021

L’Espace des Luttes en nombre pour soutenir Ahmed Berrahal

Ce 10 mai, à Paris, place Lachambaudie, l’Espace des Luttes de la France Insoumise avait…

mai 11, 2021
%%footer%%