QUESTION ECRITE AU GOUVERNEMENT : SOINS INFIRMIERS A DOMICILE : UNE NECESSITE POUR PRESERVER L’AUTONOMIE DES JEUNES EN SITUATION DE HANDICAP

Madame Muriel Ressiguier alerte Monsieur Olivier Véran, ministre de la santé et des solidarités sur une des problématiques rencontrées par les jeunes en situation de handicap et celle des soins infirmiers à domicile (SSIAD).

En février 2020, lors de la conférence nationale du handicap, Emmanuel Macron a listé les objectifs du gouvernement et l’un d’entre eux était de “permettre à chacune et chacun de vivre une vie digne, une vie libre ».

Cet objectif, tout à fait louable, se heurte cependant à la réalité et de nombreuses personnes en situation de handicap se voient contraintes de renoncer à leurs projets de vie, notamment celles bénéficiant de soins infirmiers à domicile.

Je citerai pour exemple la situation d’une jeune femme, étudiante à Montpellier, qui après un accident à l’âge de 20 ans s’est retrouvée tétraparésique avec un taux d’handicap de 80 % d’après le barème de la MDPH.

Cette jeune femme a décidé de se battre pour continuer à vivre “une vie digne, une vie libre”, en restant indépendante et en continuant ses études. Pour y parvenir, elle a bénéficié quotidiennement de soins infirmiers à domicile et a ainsi pu continuer à mener à bien ses projets, passant en licence 3 Staps, doublée du début d’une licence d’ethnologie-anthropologie.

Mais cet été, tout a été remis en question suite à l’annonce de la fin de ces soins à domicile, faute de personnel. En échange, il lui a été proposé de quitter son domicile, pourtant aménagé spécialement en rapport avec son handicap, pour intégrer une structure spécialisée ou une entrée à l’hôpital.

Alors que la France compte actuellement près de 12 millions de personnes en situation de handicap, il est plus qu’inquiétant de voir qu’une partie d’entre elles se voit contrainte de tout abandonner, leurs études, leurs amis, leur autonomie, leur vie…par manque de personnel habilité.

Aussi, Madame Muriel Ressiguier interroge Monsieur Olivier Véran, ministre de la santé et des solidarités, sur les moyens qu’il envisage concrètement de mettre en place pour pallier ce manque et dans quel délai.

Source: Actualités La France insoumise

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Conférence de presse du 22 septembre

Suite au bureau politique, Christian Jacob, président des Républicains, a tenu une conférence de presse.…

septembre 22, 2021

Harkis : l’opportunisme électoral d’Emmanuel Macron

Communiqué de presse de Stéphane Ravier, Sénateur des Bouches-du-Rhône Après 5 ans d’un mandat présidentiel…

septembre 22, 2021

Examen, en deuxième lecture, de la proposition de loi, modifiée par le Sénat créant la fonction de directrice ou de directeur d’école

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=T4cqC1imees?feature=oembed&w=840&h=473] Proposition de texte : Examen en 2ème lecture de la PPL création de…

septembre 22, 2021

Nos sénateurs interrogent le gouvernement

Ce mercredi après-midi, lors de la séance de questions au gouvernement, six sénateurs du groupe…

septembre 22, 2021

Christian Jacob : « La droite doit se rassembler »

Notre président, Christian Jacob, était ce matin l’invité de Nicolas Demorand et de Léa Salamé…

septembre 22, 2021

Taxe sur la liaison Nice-Corse : Christian Estrosi récidive !

Communiqué de Julie Lechanteux, Député européen du Groupe Identité & Démocratie Taxe sur la liaison…

septembre 22, 2021
%%footer%%