Le chemin sans retour du social-libéralisme de Hollande


Hier soir, le président de la république s’est lancé dans un concours avec N. Sarkozy pour savoir lequel aura le plus choyé le patronat et baissé les dépenses publiques. Il pourrait aussi ajouter le contournement du débat démocratique : création d’un conseil stratégique de la dépense publique se réunissant tous les mois autour de lui (mais à quoi servent alors le ministre du budget et les commissions des finances du parlement ?) et annonce de l’engagement au printemps de la responsabilité du gouvernement sur le pacte de responsabilité. Tous ceux qui à la gauche du PS et chez EELV pensaient qu’ils pourraient exiger des contreparties sont refaits. D’ailleurs, le président du Medef, après s’être félicité de ces cadeaux, s’est empressé d’ajouter qu’il n’y aurait aucun engagement écrit en échange. Que Hollande vante un compromis social historique relève alors de l’humour noir surtout au moment où les syndicalistes sont victimes d’acharnement judiciaire comme pour les 5 de Roanne ou les 2 de Villefranche (poursuivis pour distribution de tracts en 2010 à un péage d’autoroute !), où les élections et les tribunaux prud’hommaux sont menacés de disparition et où le travail du dimanche est imposé par décret.
Hollande a donc décidé d’emprunter le chemin sans retour du social-libéralisme. C’est un choix idéologique et non une question de pragmatisme. Sa réaffirmation de la primauté de la politique de l’offre et la nécessité d’une croissance vigoureuse ont du faire sursauter plus d’un écologiste. Pour lui, le principal problème de l’économie française est l’insuffisance de la production car l’offre crée la demande ! Absurde. Aucune entreprise ne produit plus si elle n’est pas assurée de vendre plus et si vous n’avez rien dans votre porte-monnaie vous ne consommerez pas. Pour masquer le flirt avec le patronat, la rhétorique social-libérale est sans limite et a beaucoup plu à la CDU allemande qui s’est empressée de saluer

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Union européenne : le parti présidentiel LAREM contre l’intérêt général de l’Outre-mer

Communiqué de presse de M. André Rougé, Député français au Parlement européen, Membre de la Commission du…

juin 24, 2021

#RDLS142 – Rapport du GIEC / Régionales / #EnnemiDeLaRépublique

Dans ce 142e numéro de la Revue de la semaine, Jean-Luc Mélenchon revient sur l’accélération…

juin 24, 2021

#RDLS142 – Rapport du GIEC / Régionales / #EnnemiDeLaRépublique

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=-E6PCHiZTQQ?feature=oembed&w=840&h=473] Dans ce 142e numéro de la Revue de la semaine, Jean-Luc Mélenchon revient…

juin 24, 2021

Démarchage téléphonique à Mantes-la-Ville pour les élections régionales et départementales

Selon un article du Courrier de Mantes publié le mercredi 23 juin 2021, des électeurs…

juin 24, 2021

État de droit : l’hypocrisie de l’Union européenne

L’État de droit. Si ces trois mots évoquent à tous le respect de la loi,…

juin 24, 2021

Les leaders des Républicains soutiennent Renaud Muselier

Dans une interview à La Provence, Christian Jacob, président des Républicains, Gérard Larcher, président du…

juin 24, 2021
%%footer%%