Détachement des travailleurs, attachement à la concurrence

Le détachement des travailleurs concerne quelques 1,5 million de travailleurs en Europe. La France en accueille officiellement 210 000, principalement dans le secteur du BTP (33%), de l’industrie (25%) et du travail temporaire (20%) – mais plusieurs centaines de milliers travaillent sans être déclarés, ce qui porte leur nombre réel autour de 400.000, pour conserver une estimation basse.
Aux termes de la réunion du 9 décembre du Conseil européen des ministres du travail, ceux-ci ont sanctuarisé le dumping social permis par la directive sur le détachement des travailleurs. Le tout dans le secret de leurs arrangements sur un coin de table, pressés qu’ils étaient de trouver un consensus pour ne pas avoir à porter le sujet à la lumière des journalistes couvrant la prochaine grande rencontre européenne, le Conseil européen des 19 et 20 décembre.
Au début de son mandat à la Commission européenne, M. Barroso avait promis une révision de la directive de 1996. Il ne s’agit plus maintenant que d’un simple toilettage de cette législation. Avec la complicité de la social-démocratie, le dumping social demeure puisque les cotisations sociales (patronales comme salariales) continuent d’être déterminées et prélevées dans le pays d’origine des entreprises. Il s’agit du cœur du problème, puisqu’un gouffre sépare les législations des Etats les plus progressistes à l’Ouest des Etats les plus libéraux à l’Est. Cette mise en concurrence ne cesse de s’accroître depuis les élargissements à l’Est de 2004, 2007 et 2013. A titre d’exemple les cotisations salariales et patronales varient de 1 à 3 entre la Pologne et la France (bien entendu, les prestations et la couverture sociale évoluent en conséquence, et il ne fait pas bon d’être indemnisé en Pologne pour un accident du travail). La droite et le grand patronat européen n’ont qu’un objectif : flexibiliser encore davantage la main d’œuvre. Rappelons ici le rôle fondamental du

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Union européenne : le parti présidentiel LAREM contre l’intérêt général de l’Outre-mer

Communiqué de presse de M. André Rougé, Député français au Parlement européen, Membre de la Commission du…

juin 24, 2021

#RDLS142 – Rapport du GIEC / Régionales / #EnnemiDeLaRépublique

Dans ce 142e numéro de la Revue de la semaine, Jean-Luc Mélenchon revient sur l’accélération…

juin 24, 2021

#RDLS142 – Rapport du GIEC / Régionales / #EnnemiDeLaRépublique

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=-E6PCHiZTQQ?feature=oembed&w=840&h=473] Dans ce 142e numéro de la Revue de la semaine, Jean-Luc Mélenchon revient…

juin 24, 2021

Démarchage téléphonique à Mantes-la-Ville pour les élections régionales et départementales

Selon un article du Courrier de Mantes publié le mercredi 23 juin 2021, des électeurs…

juin 24, 2021

État de droit : l’hypocrisie de l’Union européenne

L’État de droit. Si ces trois mots évoquent à tous le respect de la loi,…

juin 24, 2021

Les leaders des Républicains soutiennent Renaud Muselier

Dans une interview à La Provence, Christian Jacob, président des Républicains, Gérard Larcher, président du…

juin 24, 2021
%%footer%%