Crédit photo photosdegauche.fr (rémy_blang)
Le 1er octobre 2012, la direction de Mittal a annoncé la fermeture des hauts-fourneaux de Florange. Son objectif consistait à détruire des capacités de production pour relancer le cours de l’acier. Un sacrifice de 2500 salariés dont 629 directement dans les hauts-fourneaux, qui avait été dénoncé en février 2012 par le candidat François Hollande qui promettait alors une loi contre les fermetures d’usines rentables, déclarant que lorsqu’

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Les 10 mesures du groupe LFI-NUPES pour un plan de sobriété juste

L’obstination dogmatique du gouvernement isole la France et aggrave chaque jour un peu plus les…

octobre 6, 2022

Bruno Retailleau : « Le gouvernement est dans l’infantilisation et la communication »

Bruno Retailleau, président du groupe les Républicains au Sénat et sénateur de Vendée, était l’invité…

octobre 6, 2022

Guillaume Guérin : « Reconnaissons l’intelligence territoriale »

« Que les ministres du gouvernement viennent dans nos communes exiger d’une mère célibataire ou…

octobre 6, 2022

Nos sénateurs interrogent le gouvernement

Ce mercredi après-midi, lors de la séance de questions au gouvernement, six sénateurs du groupe…

octobre 5, 2022

Annie Genevard répondait à vos questions

Annie Genevard, présidente de notre mouvement, répondait à vos questions lors d’un direct sur les…

octobre 5, 2022

Alexandra Borchio-Fontimp : « Levons le voile de l’obscurantisme ! »

A rebours des néo-féministes de gauche et d’extrême-gauche, la sénatrice LR des Alpes-Maritimes, Alexandra Borchio-Fontimp,…

octobre 5, 2022
%%footer%%