L’affaire des faux-tracts d’Henin-Beaumont

Ce jeudi 26 septembre 2013 l’affaire des faux-tracts d’Henin-Beaumont vient à l’audience du Tribunal Correctionnel de Béthune.
Il s’y joue la capacité de la République à résister face à l’attitude de défiance que lui oppose Marine Le Pen. Il ne s’agit pas d’une affaire locale, de l’énième affaire de clochemerle électoral. C’est une affaire portée au pénal et non au civil, parce que les intérêts en jeu concernent la société toute entière.
Rappelons que les 29 et 30 mai, à Montigny-en-Gohelle, des militants du Front National ont diffusé un flyer qui appelait à voter Jean-Luc Mélenchon aux élections législatives. Ce flyer n’était pas signé Front National mais bien Jean-Luc Mélenchon. Utilisant l’image et des propos de Jean-Luc Mélenchon pour les présenter dans un autre contexte grâce à un montage, Marine Le Pen – qui était la candidate du Front National à l’élection législative en question – a volontairement déformé la portée des propos de Jean-Luc Mélenchon.
Source: Actualités Parti de Gauche

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Prisons : le calvaire sans fin des surveillants pénitentiaires.

Communiqué de Dominique Bilde   Les faits se suivent et se ressemblent : dimanche dernier, c’est…

octobre 22, 2021

Mise au point sur la souveraineté de la France

Communiqué de presse de Monsieur André Rougé Député français au Parlement européen Groupe Identité et…

octobre 22, 2021

La prime de la peur

Communiqué du groupe parlementaire La France insoumise. Affolé par la flambée des prix de l’énergie…

octobre 21, 2021

Communiqué de La France insoumise suite au décès de Daniel Baiguini

Communiqué de La France insoumise. Daniel Baiguini nous a quitté ce mercredi 20 octobre 2021.…

octobre 21, 2021
%%footer%%