L’affaire des faux-tracts d’Henin-Beaumont

faux tract fn

Ce jeudi 26 septembre 2013 l’affaire des faux-tracts d’Henin-Beaumont vient à l’audience du Tribunal Correctionnel de Béthune.
Il s’y joue la capacité de la République à résister face à l’attitude de défiance que lui oppose Marine Le Pen. Il ne s’agit pas d’une affaire locale, de l’énième affaire de clochemerle électoral. C’est une affaire portée au pénal et non au civil, parce que les intérêts en jeu concernent la société toute entière.
Rappelons que les 29 et 30 mai, à Montigny-en-Gohelle, des militants du Front National ont diffusé un flyer qui appelait à voter Jean-Luc Mélenchon aux élections législatives. Ce flyer n’était pas signé Front National mais bien Jean-Luc Mélenchon. Utilisant l’image et des propos de Jean-Luc Mélenchon pour les présenter dans un autre contexte grâce à un montage, Marine Le Pen – qui était la candidate du Front National à l’élection législative en question – a volontairement déformé la portée des propos de Jean-Luc Mélenchon.
Source: Actualités Parti de Gauche

Laisser un commentaire