Non à la privatisation du National Health Service !

Crédit photo FrancisTyers – Wikimedia Commons
Le Parti de gauche signale ce communiqué de son groupe à Londres
Le Parti de Gauche à Londres condamne la tentative de privatisation du NHS (Sécurité Sociale britannique) par le gouvernement britannique. Ce projet de loi s’inscrit dans le contexte de l’impasse austéritaire qui tire toute l’Union Européenne dans une terrible récession.
Depuis mars 2012 et le vote du Health and Social Care Act, l’Etat britannique ne se voit plus dans l’obligation de fournir un accès gratuit et universel à la santé. Les mobilisations de masse qui eurent lieu quand les parlementaires votèrent de force la loi fit bouger les lignes, et le gouvernement avait promis que les groupes de travail nouvellement créés ne seraient pas dans l’obligation d’ouvrir tous les services à la privatisation.
Toutefois, le gouvernement britannique vient de présenter devant le Parlement les régulations spécifiques pour l’application de cette loi, et ces nouvelles régulations donnent de fait à Monitor (l’entreprise en charge de la régulation financière du NHS) le pouvoir de forcer les privatisations, en particulier à travers la Section 75 du projet de loi.
Le Parti de Gauche Londres soutient le combat contre la privatisation du NHS, et nous réaffirmons notre soutien à toutes les personnes, tous les syndicats et organisations politiques dont les voix s’élèvent contre la dangerosité de ce projet.
Nous considérons de surcroît que le gouvernement a dupé ses électeurs en taisant leurs intention de privatiser le NHS, qui est pourtant selon tous les critères officiels économiquement “efficace”. Nous dénonçons les mensonges et la désinformation répandus dans leur tentative de justifier le démantèlement des services publics britanniques, ainsi que la création d’un marché de la santé, à l’américaine et à deux vitesses, basé sur un système injuste d’assurances privées.
Ce projet de loi est d’autant plus douteux que construit sur un conflit d’intérêts : 25% des parlementaires ayant voté pour le projet de loi possèdent en effet des actions dans des entreprises de santé privées, qui bénéficieraient financièrement de l’application de cette loi.
Cela constitue une agression majeure à l’encontre des progrès sociaux acquis après la Seconde Guerre Mondiale, qui incluaient la création d’un National Health Service en 1948. Le NHS est le dernier symbole de tout ce qui est cher au peuple britannique : une société juste et égalitaire où tous travaillent ensemble pour l’intérêt général, et où l’accès à la santé ne dépend pas de la capacité de chacun à montrer sa carte bancaire.
Le Parti de Gauche Londres dénonce aussi la manière dont le gouvernement fait passer la loi, qui sera votée dans l’urgence et dans le dos des citoyens le 1er avril. Tout cela est accompli dans le plus grand mépris d’un principe essentiel de la société britannique : la démocratie.
Source: Actualités Parti de Gauche

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Olivier Marleix : « En cas de dissolution, le président n’aurait plus beaucoup de députés »

Olivier Marleix, président du groupe LR à l’Assemblée,réagit à la menace du chef de l’État.…

septembre 30, 2022

Réforme des retraites : C’est toujours non !

Communiqué du groupe parlementaire La France insoumise-NUPES Emmanuel Macron isolé et désavoué par son propre…

septembre 29, 2022

Vœu pour la taxation des superprofits et l’arrêt des subventions régionales pour les profiteurs de crise

Proposition de vœu du réseau des élu·es insoumis·es et citoyen·nes. Vœu proposé par le groupe…

septembre 29, 2022

La question de la semaine : Maison occupée illégalement

//embed.typeform.com/next/embed.js L’article La question de la semaine : Maison occupée illégalement est apparu en premier…

septembre 29, 2022

Annie Genevard répond à vos questions

Retrouvons-nous ce mercredi 5 octobre à partir de 19h00 en direct sur nos réseaux sociaux…

septembre 29, 2022

Le groupe LFI-NUPES ne laissera jamais passer leur réforme des retraites

Communiqué du groupe parlementaire La France insoumise-NUPES Une menace plane : celle d’un amendement déposé…

septembre 28, 2022
%%footer%%