Face à l’inflation, le SMIC à 1 500 euros net !

Le 15 mai 2022, Jean-Luc Mélenchon était l’invité de France 3 pour l’émission « Dimanche en politique ».

Interrogé sur les élections législatives des 12 et 19 juin, il a expliqué que si les gens votent et élisent une majorité de députés de la Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale, il serait Premier ministre. Dans ce cas, comme le prévoit la Constitution, ce sera le Premier ministre qui dirigera la politique de la nation, pas le président de la République.

Jean-Luc Mélenchon a souligné que Monsieur Macron avait été élu par défaut puisqu’il y a eu plus de gens qui ont voté pour lui au second tour pour voter contre Marine Le Pen, que par conviction. Il a donc appelé les Français à trancher les questions qui n’avaient pas été réglées lors du troisième tour que seront les élections législatives.

Sur le thème de l’Europe, il a rappelé sa position ainsi que celle de la nouvelle Union populaire : lorsqu’il y a contradiction entre une mesure prévue par le programme que les Français ont adopté et un traité européen, c’est le programme qu’on applique, quitte à désobéir aux traités. Il a cité quelques exemples de points qui seraient concernés comme la cantine bio pour les enfants ou encore la baisse du prix de la TVA sur les transports.

Jean-Luc Mélenchon a ensuite abordé la question de sa relation avec M. Macron notamment sur les questions de diplomatie ou de relations extérieures. Il a expliqué que la Constitution confie au Premier ministre le pouvoir sur les questions de défense et d’affaires étrangères. Le chef de l’État, lui, est chef des armées et il négocie et signe les traités. Il a une compétence, mais il a une compétence dans des domaines bien définis.

Concernant le pouvoir d’achat, le candidat au poste de Premier ministre a indiqué qu’il fallait augmenter le point d’indice des fonctionnaires, mais aussi augmenter le SMIC. Puisque le SMIC est maintenant à 1300 euros du fait de l’inflation, il a précisé qu’il le passerait à 1500 euros net par mois.

Enfin, Jean-Luc Mélenchon a évoqué les sécheresses importantes qui ont lieu actuellement. Il a rappelé qu’il avait mis très tôt le thème de l’eau au centre de ses discours. Alors que seize départements sont en alerte sécheresse, que les nappes phréatiques se vident et que le débit des fleuves baisse, il a appelé à traiter d’urgence deux problèmes majeurs : les mauvais usages de l’eau et son gaspillage.

Source: Actualités La France insoumise

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Les AMFIS sont de retour ! Réservez votre place !

L’événement politique de la rentrée se déroulera cette année à Valence du 25 au 28…

juillet 1, 2022

Lancement d’une commission d’enquête sur les causes de l’inflation

Communiqué du groupe La France insoumise - Nouvelle Union Populaire écologique et sociale. A l’initiative…

juillet 1, 2022

Christian Jacob : « Il nous faut un phare à droite »

Le patron des Républicains a décidé de sortir de la vie politique après 28 années…

juillet 1, 2022

Christian Jacob : « Je sais ce que je vous dois. Je ne l’oublierai pas. »

Chers amis, J’ai toujours considéré que la vie publique est d’abord une affaire de fidélité…

juillet 1, 2022

Sommet de l’OTAN : défendre l’Ukraine oui, brader notre indépendance non

Communiqué des député•es LFI membres des commissions Défense et Affaires étrangères. Nous réaffirmons notre soutien…

juin 30, 2022

Répartition des député•es dans les commissions et aux différents postes de l’Assemblée nationale

Vice-présidence de l’Assemblée nationale Caroline Fiat 6e circonscriptionMeurthe-et-Moselle Commission des finances, de l’économie générale et…

juin 30, 2022
%%footer%%