Question écrite – Situation en Palestine

M. Michel Larive attire l’attention de M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur le quotidien désastreux du peuple palestinien et de la répression permanente de l’État d’Israël contre son voisin.

Depuis plusieurs jours en effet, en cette fin de ramadan, de violents affrontements ont lieu à Jérusalem-Est sur l’esplanade des mosquées. Ce cycle provocations représailles, ayant cette fois-ci pour origine la mise en place de restrictions aux lieux saints musulmans de Jérusalem, la marche d’extrémistes juifs de célébration des conquêtes d’Israël en 1967 dans les quartiers arabes, ainsi que plusieurs expulsions de Palestiniens du quartier de Cheick Jarrah, font craindre une nouvelle flambée de violences et d’exactions. Dans une logique d’escalade, le gouvernement israélien a mené plusieurs raids aériens à l’encontre de son adversaire, qui ont fait au moins vingt morts dont neuf enfants. De même, en réponse à des jets de pierre côté palestinien, les forces de police israéliennes ont répondu par des tirs de grenades incapacitantes et des balles en caoutchouc. Enfin, Netanyahou, dans un discours belliqueux, menace désormais le Hamas d’une « raclée à laquelle il ne s’attend pas ». Face aux nombreux morts et plus de 500 blessés en cette mi-mai 2021, il est grand temps d’arrêter ce massacre. D’une manière plus générale, l’association Couserans-Palestine, structure ariégeoise de la circonscription de M. le député, a alerté ce dernier sur une situation qui ne cesse d’empirer au Proche-Orient depuis début janvier 2021. L’occupation israélienne illégale sur le territoire de ce peuple meurtri les empêche d’exercer tout droit élémentaire : droit à l’éducation, à la santé, liberté de se déplacer et de vivre en famille, droit à pratiquer leur religion. En outre, l’association fait entendre que « la politique de nettoyage ethnique d’Israël à leur égard est planifiée depuis des décennies : impossibilité de construire, destructions d’habitat, vol de terres et de biens, construction massive de colonies économiques et de peuplement, transfert forcé de population, répression de toute opposition ». Elle fait savoir également que des enfants de 11 à 14 ans sont emprisonnés et tenus à l’écart dans des conditions indignes. Plus particulièrement, la négation du droit international par Israël se traduit par la chasse à l’homme que vit depuis plusieurs années l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri, de nouveau emprisonné depuis juin 2020 et menacé de retrait de sa carte de résident par le ministre israélien de l’intérieur en décembre 2020. Ces coups de pressions, ce harcèlement permanent des autorités israéliennes à l’encontre du peuple palestinien et notamment de quelques figures comme Salah Hamouri est inacceptable de la part d’un pays qui se dit démocratique et libéral. Nul doute qu’Israël et son Premier ministre Benyamin Netanyahou ont su tirer profit de l’excellente couverture médiatique internationale quant à leur succès récent en matière de vaccination. Cela a ainsi permis aux autorités israéliennes d’agir en toute impunité en Palestine et de poursuivre sans opposition internationale crédible leur entreprise de colonisation illégale. M. le député appelle donc M. le ministre des affaires étrangères à ne pas rester silencieux face aux exactions commises par l’État israélien en Palestine.

La France, par la voix du Président de la République, doit prendre une position claire et dénoncer publiquement les agressions violentes des autorités israéliennes envers les Palestiniens. La situation exige également que le chef de l’État condamne fermement la spoliation de biens palestiniens et l’expulsion de nombre d’entre eux par Israël et qu’il appelle le Conseil de sécurité de l’ONU à envisager toutes les sanctions nécessaires afin d’affaiblir Israël. Enfin, sur le cas de l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri, la France doit exiger sa libération immédiate. Il souhaite connaître son avis sur le sujet.

Source: Actualités La France insoumise

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Conférence de presse du 22 septembre

Suite au bureau politique, Christian Jacob, président des Républicains, a tenu une conférence de presse.…

septembre 22, 2021

Harkis : l’opportunisme électoral d’Emmanuel Macron

Communiqué de presse de Stéphane Ravier, Sénateur des Bouches-du-Rhône Après 5 ans d’un mandat présidentiel…

septembre 22, 2021

Examen, en deuxième lecture, de la proposition de loi, modifiée par le Sénat créant la fonction de directrice ou de directeur d’école

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=T4cqC1imees?feature=oembed&w=840&h=473] Proposition de texte : Examen en 2ème lecture de la PPL création de…

septembre 22, 2021

Nos sénateurs interrogent le gouvernement

Ce mercredi après-midi, lors de la séance de questions au gouvernement, six sénateurs du groupe…

septembre 22, 2021

Christian Jacob : « La droite doit se rassembler »

Notre président, Christian Jacob, était ce matin l’invité de Nicolas Demorand et de Léa Salamé…

septembre 22, 2021

Taxe sur la liaison Nice-Corse : Christian Estrosi récidive !

Communiqué de Julie Lechanteux, Député européen du Groupe Identité & Démocratie Taxe sur la liaison…

septembre 22, 2021
%%footer%%