Frédéric Barbier et François André se sont mis d’eux-mêmes hors du Parti socialiste

Dans la 4ème circonscription du Doubs où le risque d’une victoire du Front national était très élevé, le Parti socialiste avait pris ses responsabilités et décidé de ne pas investir de candidat contre Frédéric Barbier, député socialiste revendiquant d’être passé à La République En Marche (LREM). Fait exceptionnel, et bien qu’il se soit enregistré en préfecture sous les couleurs de LREM, celui-ci avait même pu se revendiquer d’une double investiture LREM/PS car notre priorité a toujours été de faire barrage aux partis d’extrême droite et xénophobes.
Hier, en décidant de se rattacher au groupe parlementaire de LREM,  malgré ses déclarations dans la presse locale, Frédéric Barbier a de facto confirmé qu’il se mettait en dehors du Parti socialiste. Conformément, à nos statuts, à l’article 1.2.3 relatif à la loyauté au parti des élus, « les adhérents du parti… ne peuvent appartenir à un autre parti, ou groupe politique relevant directement ou indirectement d’un parti autre que le Parti socialiste… ».
Ainsi, François André, député de la 3ème circonscription d’Ille-et-Vilaine, pourtant élu sous étiquette socialiste, a également annoncé hier son rattachement au groupe parlementaire de LREM. Il s’est aussi mis hors de sa famille politique.
Comme son Conseil national du 24 juin l’a entériné, fidèle à ses valeurs et à ses combats, le Parti socialiste se situe dans l’opposition au gouvernement de droite d’Edouard Philippe. Aussi, s’il regrette amèrement le départ de ces élus, c’est bien leurs décisions personnelles qui consomment la rupture.

Cet article Frédéric Barbier et François André se sont mis d’eux-mêmes hors du Parti socialiste est apparu en premier sur Parti socialiste.
Source: Actualités du PS

Laisser un commentaire