La contre-réforme Blanquer remet en cause la priorité au primaire pour tous

Dans une interview à la Voix du Nord, ce lundi, M. Blanquer affirme vouloir réaffecter 2.500 postes – sur les 4.000 programmés par Najat Vallaud-Belkacem à l’automne 2016 – pour mettre en œuvre le dédoublement des CP en Rep+ à la rentrée prochaine.
Le Parti socialiste rappelle que ces postes devaient permettre d’étoffer le dispositif « Plus de maîtres que de classes » et de mieux assurer les remplacements et le départ en formation continue des enseignants. Ce redéploiement à moyens constant n’est donc pas neutre. Il va en réalité priver l’ensemble des écoles primaires d’enseignants supplémentaires et se traduire notamment par une hausse des effectifs dans les autres classes. Le Ministre organise la fin de la priorité au Primaire pour tous les élèves.
Le Parti socialiste déplore que le M. Blanquer reprenne la stratégie de communication classique des gouvernements de droite les plus récents qui consiste à annoncer une mesure par jour pour saturer l’espace médiatique et éviter ainsi tout débat sur sa politique éducative.
Cet article La contre-réforme Blanquer remet en cause la priorité au primaire pour tous est apparu en premier sur Parti socialiste.
Source: Actualités du PS

Laisser un commentaire