GM&S Industry : Pour PSA et Renault, peu importe le désespoir

Ce jeudi, les salariés de l’entreprise GM&S de La Souterraine, menacée de liquidation, ont détruit une machine et piégé l’usine avec des bouteilles de gaz. Cette situation est le résultat du désespoir généré par l’enlisement des négociations avec les constructeurs PSA et Renault. Abusant de leur situation de donneurs d’ordre, ces deux entreprises ont décidé que donner 1% du chiffre d’affaire de l’emboutissage en France était déjà trop.  Ces deux entreprises sont bénéficiaires du CICE, dont il faut rappeler qu’il est donné sans aucune contrepartie de création d’emplois, et encore moins de maintien des activités sur les territoires. Elles ont toutes les deux ont vu leurs bénéfices exploser en 2016, qui versent de considérables salaires à leurs patrons (4,7 millions pour Carlos Tavares, 15 millions pour Carlos Goshn au titre de sa double casquette de PDG de Renault et Nissan). Elles sont laissées libres d’user de tous les ressorts du capitalisme mondialisé et du dumping social pour priver d’emplois 283 familles sur le territoire creusois, après tant d’autres.
L’Etat doit intervenir fermement dans ce dossier. Il doit prendre la mesure du désespoir qui pousse des salariés attachés à leur outil de travail à le détruire. Au lieu de caresser des projets de nouvelle casse du code du travail, Emmanuel  Macron devrait au contraire empêcher par la loi que de telles situations se produisent. Il faut obliger les donneurs d’ordre en étendant leur responsabilité sociale, juridique et écologique, comme le programme L’Avenir en commun de la France Insoumise et de Jean Luc Mélenchon le propose.
Le Parti de Gauche est aux cotés des salariés de GM&S Industry. 
Source: Actualités Parti de Gauche

Partager
Posté par

Derniers articles

Baisse de la dépense par étudiant: un nouveau camouflet pour l’enseignement supérieur

Sans attendre le dévoilement du projet de loi de finances 2019, la ministre Frédérique Vidal se targue déjà d’un…

septembre 24, 2018 5:07

De quoi Benalla est-il le nom ?

Edito de Benoît Schneckenburger publié initialement dans l’Heure du Peuple le 14 septembre 2018 (voir ici) Passons sur les rebondissements…

septembre 24, 2018 4:52

La France insoumise fait sa rentrée politique à Besançon

Après avoir bataillé cet été contre l’arrêté antimendicité de la mairie, les insoumis·es de Besançon organisaient leur rentrée politique ce…

septembre 24, 2018 4:27

Bernard Borgialli – Europe insoumise

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=u838dGBNQBo?feature=oembed&w=500&h=281] Portrait de Bernard Borgialli, candidat sur la liste de la France insoumise aux élections européennes de 2019. Qui…

septembre 24, 2018 4:20

Le budget des riches, saison 2

Communiqué du groupe parlementaire La France insoumise Alors que la politique économique d’Emmanuel Macron a déjà des effets négatifs sur…

septembre 24, 2018 3:39

Question écrite sur la situation des droits de l’Homme en Arabie saoudite

Bastien Lachaud interpelle le ministère de l’Europe et des affaire étrangères sur la question de la peine de mort en…

septembre 24, 2018 3:16