Quand Valls,Taubira et Vallaud-Belkacem abandonnaient l'IUT de Saint-Denis aux communautaristes

Education et recherche

Monsieur Valls, pour défendre la laïcité aujourd’hui il faut du courage et l’honnêteté de voir les choses telles qu’elles sont.Dès le mois de mars, j’avais reçu Samuel Mayol, Directeur de l’IUT de Saint-Denis, qui me faisait part de son désarroi face aux menaces de mort qu’il avait reçues et à la vingtaine de plaintes qu’il avait déposées et qui étaient restées sans suite. Vous étiez au courant et vous n’avez rien fait.Les conditions de vie des enseignants vous intéressent-elles aussi peu M. Valls ?La justice menée par Madame Taubira exclut-elle les défenseurs de la laïcité ? Ou alors pensez-vous que M. Mayol soit « anti-islam » lorsqu’il interdit au sein d’un établissement public la vente à la sauvette de sandwichs halal et qu’il dénonce la gestion communautariste d’un département de l’IUT ?On ne peut qu’être qu’abasourdi également par le silence de Madame Vallaud-Belkacem pendant les longs mois d’angoisse traversés par cet enseignant. Son réveil tardif n’est d’ailleurs dû qu’à une opération de séduction auprès des enseignants avant de leur soumettre sa désastreuse réforme du collège.Au relativisme et au multi-culturalisme justifiant toutes les atteintes à la laïcité, nous préférons l’égalité en Droits et en Devoirs. Au communautarisme, nous préférons l’unité Républicaine.Lydia GUIROUSSecrétaire Nationale aux Valeurs de la République et à la Laïcité
Source: Actualités UMP

Laisser un commentaire