Bruno Beschizza a pris connaissance du rapport annuel de l'Observatoire des zones urbaines sensibles

Sécurité et défense

Bruno Beschizza, Secrétaire National de l’UMP, a pris connaissance du rapport annuel de l’Observatoire des zones urbaines sensibles (Onzus). Ses conclusions dressent un portrait accablant de l’état de nos quartiers sensibles qui se dégrade sous François Hollande.Manuel Valls a beau utiliser des mots forts, comme avec l’utilisation du terme apartheid, ce sont des actes qu’attendent les Français, et ceux qui vivent dans ces zones sensibles.Pourtant, dans tous les domaines : éducation, emploi, sécurité, le gouvernement fait l’inverse de ce qu’il faut faire.Sur l’éducation, au lieu de développer la réussite scolaires afin que nos enfants sachent lire, écrire et compter, Najat Vallaud-Belkacem a obligé les familles à subir la réforme des rythmes scolaires et s’apprête après une révision chaotique des ZEP nouvellement appelées REP, à niveler par le bas l’ensemble de l’enseignement du second degré.Au lieu de valoriser l’emploi, la formation professionnelle, la gauche préfère enfermer des populations entières dans l’assistanat, comme avec cette proposition folle du président de la République d’étendre le RSA aux étudiants.Au lieu de lutter contre l’insécurité, il préfère mettre en place des ZSP qui n’ont pas démontré leur efficacité car si nos forces de l’ordre vont dans tous les quartiers, la justice elle ne passe plus et ce n’est pas le désarmement pénal de Christiane Taubira qui va changer cet état de non-droit dans lequel se trouve par exemple le département de la Seine-Saint-Denis.Bruno Beschizza dénonce donc l’hypocrisie du gouvernement et son triste bilan de 3 ans d’échec sur cette question et appelle à un sursaut pour nos quartiers populaires.Bruno BESCHIZZASecrétaire national à la Sécurité
Source: Actualités UMP

Laisser un commentaire