Quand la gauche perd pied, il ne lui reste plus que l’insulte

Etat et collectivités

A l’approche du second tour des élections départementales qui s’annonce comme le plus grand plan social d’élus socialistes que la gauche n’aie jamais connu, les représentants du Parti Socialiste, à l’instar de Monsieur RIHAN-CYPEL, perdent leurs nerfs et, révélant leur vraie nature, n’ont plus que la morgue et l’invective à la bouche.Quand la gauche perd pied, quand elle échoue sur le front économique, face au chômage, contre l’insécurité, il ne lui reste plus que l’insulte. Les propos de M. RIHAN-CYPEL sont à l’image de ce gouvernement : un Premier ministre submergé par la peur qui perd ses nerfs, une majorité socialiste qui manie l’insulte, l’outrage et l’injure comme projet politique.Les Français sont las de ces postures politiciennes indignes. Ils sanctionneront dans les urnes dimanche ce pouvoir socialiste à bout de souffle.Sébastien HUYGHEPorte-parole de l’UMP Député du Nord
Source: Actualités UMP

Laisser un commentaire