Proposition de loi sur la perte de la nationalité française : l'UMP ne lâchera rien

Sécurité et défense

Au nom de l’UMP, Philippe Meunier a défendu, aujourd’hui, à la commission des lois constitutionnelles de l’Assemblée Nationale sa proposition de loi visant à faire perdre la nationalité française à tout individu arrêté ou identifié portant les armes ou se rendant complice par la fourniture de moyens à des opérations armées contre les forces armées ou les forces de sécurité françaises ou tout civil Français et à rétablir le crime d’indignité nationale pour les Français sans double nationalité.Au cours des débats en commission, les Députés socialistes et écologistes ont balayé d’un revers de main nos propositions sans déposer le moindre amendement, en l’absence d’ailleurs remarquée du Ministre de la justice, Christiane Taubira.L’union nationale tant vantée par François Hollande tout au long du mois de janvier n’aura donc été que des mots et une promesse non tenue.Quant à la soit disante main tendue de Manuel Valls à l’opposition pour améliorer notre arsenal législatif, elle ne se relève être qu’une manœuvre politicienne, pour gagner du temps. Pourtant, en matière de lutte contre le terrorisme, les Français attendent des responsables politiques de l’unité et du rassemblement, et non le dogmatisme d’une majorité parlementaire fracturée.L’UMP ne lâchera rien. Elle défendra donc à nouveau sa proposition de loi dans l’hémicycle le 2 avril prochain pour améliorer la sécurité des Français et défendre les valeurs de la France et de la République en espérant que le gouvernement retrouvera au cours de ces prochains débats le chemin de l’intérêt général.Philippe MEUNIERSecrétaire National à la DéfenseDéputé du Rhône
Source: Actualités UMP

Laisser un commentaire