Tiers payant : une improvisation hasardeuse

Santé et solidarité

Marisol Touraine vient de rendre ses derniers arbitrages sur le projet de loi de santé, marqué par une vison dogmatique de la santé.Le principal de ces arbitrages concerne le tiers payant et illustre à lui seul l’improvisation complète du Gouvernement en la matière.En étalant sa mise en place jusqu’à la fin 2017, c’est-à-dire après les prochaines élections présidentielles, et en instaurant des pénalités pour l’assurance maladie en cas de non-paiement des médecins, Marisol Touraine trahit une volonté d’enterrer en silence une promesse de campagne techniquement inapplicable et politiquement irréfléchie.Enfin, quel crédit accorder à une loi dont les principales dispositions sont revues en catimini et à la dernière minute, quelques jours avant son examen à l’Assemblée nationale ?Ce projet de loi ne mérite pas ce sauvetage et ces concessions hasardeuses mais exige en réalité un retrait pur et simple, pour réécrire un texte responsable et plus ambitieux, avec le concours des professionnels de santé.Arnaud ROBINETSecrétaire National à la SantéDéputé de la Marne
Source: Actualités UMP

Laisser un commentaire