L'exclusion des familles roms: le gouvernement persiste


Le 27 novembre au matin, la police a évacué le bidonville de Saint-Ouen dans lequel plus de 800 personnes étaient installées. Aucun diagnostic social sérieux n’a été réalisé avant l’intervention policière. Aucune proposition d’hébergement adaptée n’a été proposée aux familles qui se retrouvent, de fait, à la rue avec leurs enfants.
Malgré les très nombreuses interpellations associatives, syndicales et politiques, le gouvernement persiste. Nous pourrions évoquer également l’évacuation, hier encore, d’un camp de Rroms à Nice. Un COMBLE ! Quand le soir même, les Solfériniens organisent un meeting intitulé

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Solidarité avec Khalida Jarrar

Khalida Jarrar, députée palestinienne a déjà subi plusieurs années de détention administrative, elle est détenue…

juillet 23, 2021

Loi séparatisme : La France insoumise participe au recours collectif devant le Conseil constitutionnel

71 députés dont ceux des groupes Gauche démocrate et républicaine, La France insoumise, et Socialistes…

juillet 23, 2021

Demande d’autorisation d’exploiter l’EPR de Flamanville : risquée, aberrante et prématurée

Un article du groupe thématique Énergie de la France insoumise dans le cadre de la…

juillet 23, 2021

La France a besoin de compétences, pas de plus de migrants !

“Refugees Are Talents” : c’est le nom d’un nouveau collectif de chefs d’entreprises ! On croirait à…

juillet 23, 2021

L’État prêt à tout pour disséminer les migrants sur le territoire !

On apprend par la presse régionale que la majorité municipale d’Agen vient d’user de son…

juillet 23, 2021

Vote du Projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire

5h le Projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire vient d’être…

juillet 23, 2021
%%footer%%