Il faut se sortir de la crise tous ensemble

Crédit photo photosdegauche.fr (rémy_blang)
Alors que la grogne monte à travers le pays, le co-président du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, organise dimanche prochain une « marche pour la révolution fiscale ». Critique à l’égard des Bonnets rouges, l’ex-candidat à l’Elysée entend manifester au nom de l’intérêt général.
Pourquoi organiser une marche pour la révolution fiscale dimanche prochain ?
Il faut crier notre refus de l’augmentation de la TVA, à partir du 1er janvier. Elle est destinée à financer le crédit d’impôt compétitivité. C’est un cadeau de vingt milliards fait aux actionnaires des entreprises !
Cent euros par personne, enfants compris. Quatre cent euros par an pour une famille de quatre personnes. Ensuite, il faut manifester pour peser sur la remise à plat du système fiscal qui est annoncée. Qui va payer demain ?
La hausse de la TVA était programmée depuis longtemps. Pourquoi vous mobiliser seulement maintenant ?
Les esprits ont muri. Maintenant, beaucoup comprennent que cette politique fiscale ne mène nulle part. Les gens n’en peuvent plus. Ils sont dans le rouge de plus en plus tôt dans le mois ! Si on ne fait rien, le gouvernement se sentira encouragé.
Ceux qui feront les moutons, Hollande les tondra ! Il se dira : s’ils ne vont pas à la marche dimanche prochain, c’est qu’ils sont d’accord pour payer.
Les Bonnets rouges manifesteront de leur côté samedi. Pourquoi les critiquez-vous?
Les Bonnets rouges, c’est un mouvement au service du patronat local et de l’agriculture productiviste. Leur mobilisation sert l’intérêt particulier de ceux qui font déjà le malheur des départements bretons. Je condamne leur violence. Brûler et saccager, est inadmissible. Ca discrédite l’action de rue. J’appelle à ne pas le faire.
Comment transformer ces grognes sectorielles en révolte pour l’intérêt général ?
Il faut de l’éducation populaire et cette manifestation… Quand la situation va mal, la tendance est au chacun pour soi. Ce que nous proposons, c’est l’inverse. C’est tous pour un, en quelques sorte.
Nous n’aurons qu’un drapeau, ce ne sera pas celui d’une province, mais celui de l’intérêt général. Il faut se sortir de la crise tous ensemble, par la solidarité et le partage.
Que pensez-vous de la

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Lettre ouverte de Maxette PIRBAKAS contre le Pass Sanitaire

Mes chers compatriotes, je tenais à vous dire ouvertement et à vous donner ma vision…

juillet 28, 2021

Olivier Marleix : « Le gouvernement devrait s’en tenir à une organisation méticuleuse volontariste de la #vaccination »

Olivier Marleix, vice-président des Républicains et député d’Eure-et-Loir, était l’invité de RFI. Il est revenu…

juillet 28, 2021

Philippe Juvin : « Notre chance c’est le vaccin »

Philippe Juvin, maire de La Garenne-Colombes et conseiller politique de notre mouvement, était l’invité d’Europe…

juillet 28, 2021

Filière du bois en péril : Castex organise sa liquidation !

Au moment où le gouvernement chinois s’attaque frontalement à une de nos matières premières et…

juillet 28, 2021

Question écrite – Situation sanitaire en milieu carcéral à Bahreïn

M. Michel Larive attire l’attention de M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères…

juillet 28, 2021

Immigration clandestine : Darmanin attend la présidence de l’UE… Pourquoi faire ?

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, vient d’annoncer qu’il avait saisi Frontex, l’Agence européenne des…

juillet 27, 2021
%%footer%%