Crédit photo photosdegauche.fr (stef.burlot)
Ce matin, en me levant, j’avais un air de Pagny dans la tête : « Y a pas un homme qui soit né pour ça ».
Non. Personne ne mérite le traitement que subissent les salarié-es au sein de PSA.
Harcèlement moral, répressions syndicales, inégalités de traitements entre les organisations syndicales dites « non représentatives, sous-évaluation des compétences donc des salaires, etc…Le protocole d’accord de fin de conflit signé ce matin entre les grévistes et la direction dénonce cette dictature de la part de la direction.
Aucun mot n’existe pour exprimer le courage, la fierté, la détermination et la ténacité des 7 grévistes de la faim de Poissy.
44 jours. Des négociations en trompe l’œil. Des reculs de la part de PSA au moment de signer le protocole afin de laisser pourrir la situation.
C’était sans compter sur la détermination de ces indomptables. Jamais à un seul moment ils n’ont cédé. Ils ont par leur combat prouvé à PSA que la dignité n’est pas achetable. Et que leur faim de justice était inébranlable.
Et les Lions ont gagné. Pas uniquement pour eux. Pour TOUS. En négociant pour 7, ils ont combattu pour TOUS les salarié-es de PSA.En exigeant une enquête de l’inspection du travail au sein du site de Poissy. En exigeant la ré-évaluation des postes de travail en fonction des compétences, de l’expérience et donc des salaires. En exigeant l’égalité et le respect des droits pour toutes et tous. En exigeant l’équité au sein des organisations syndicales non-représentatives. Tous ces points figurent dans l’accord signé par la direction.
La grève de la faim n’est pas une action anodine. Ce n’est pas une lutte comme les autres. Elle est lourde de conséquences en terme de santé pour les hommes ou les femmes qui entrent dans cette action ultime, sachant qu’ils ou elles peuvent subir de graves séquelles et mettre leur vie en danger de mort. A l’appel des 7 grévistes de PSA, nous avons pris nos responsabilités politiques en répondant présents et en leur apportant toute l’aide et le soutien que nous pouvions leur fournir. Aide médiatique, aide matérielle, aide humaine.
Nous avons vécu auprès d’eux une belle aventure humaine. Nous sommes passé-es par tous les sentiments.Des moments de douleurs, lorsque nous les voyions allongés, affaiblis, tomber après des négociations se terminant par des malaises et des hospitalisations. Chez PSA, 10 médecins travaillent sur le site. Et pourtant… Pas un n’est venu évaluer une seule fois leur état de santé. Pas un n’est venu lorsque le SAMU ou les pompiers étaient présents, arrivés sirènes hurlantes, et parfois hospitalisation de l’un des grévistes. Il leur fallait l’autorisation de la direction… Serment d’Hippocrate contre serment d’hypocrites.
Des moments de joie lorsqu’ils se mettaient a chanter et nous entraînaient dans la danse (hein Abdi ?

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Nos députés et sénateurs ont réussi à faire adopter un grand nombre de mesures

Chers amis, Les premiers textes de loi de la législature concernant le pouvoir d’achat ont…

août 5, 2022

Bruno Retailleau : « Attention aux réformes cosmétiques sur l’immigration ! »

Pour le président du groupe Les Républicains au Sénat, les mesures annoncées par le ministre…

août 5, 2022

Bruno Retailleau : « Le pouvoir d’achat ne dépend pas de l’endettement de l’État, il dépend du travail »

Bruno Retailleau, président du groupe les Républicains au Sénat et sénateur de Vendée, était l’invité…

août 3, 2022

L’ÉTAT DOIT TIRER LES LEÇONS DES INCENDIES EN GIRONDE EN PROTÉGEANT LA SOLOGNE DE L’ENGRILLAGEMENT DES FORÊTS !

Communiqué de Mathilde Paris   Les feux qui ont ravagé la Gironde ont montré les…

août 3, 2022

Nos députés interrogent le gouvernement

Ce mardi après-midi, lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, trois…

août 2, 2022

Eric Ciotti : « Monsieur Darmanin, ne tuez pas les Brigades du Tigre ! »

Le député LR des Alpes-Maritimes exhorte le ministre de l’Intérieur à renoncer à sa réforme…

août 2, 2022
%%footer%%