Les FRALIB : des Eléphant-es coriaces face à Unilever !


Le 22 octobre 2013, le tribunal de Nanterre a donné une nouvelle fois raison aux salarié-es de Fralib, en confirmant l’arrêt de la cours d’appel d’Aix-en-Provence du 28 février 2013 qui annulait pour la 3ème fois le Plan de sauvegarde de l’emploi, les licenciements des 182 salarié-es et demandait la mise en place d’un 4e PSE.
Lors du délibéré, le juge condamne également Unilever à verser 3 000 euros par jour à partir du huitième jour de notification de cette décision et à 10 000 euros par jour à partir du quinzième jour, en cas de non application de la décision.
Afin d’interpeller l’état sur les mesures à prendre face à la multinationale et notamment demander une réunion tripartite entre les salarié-es, Unilever et le gouvernement, les

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Pour une politique sociale et de santé juste et démocratique

Pétition contre la loi sanitaire et les régressions sociales à venir. Comment justifier qu’un passe…

juillet 30, 2021

Question écrite – Service « Sacs de livres » proposé par La Poste

M. Michel Larive attire l’attention de Mme la ministre de la culture sur le service…

juillet 30, 2021

Question écrite – Contrôle technique sur les deux et trois roues motorisés

M. Michel Larive attire l’attention de M. le ministre délégué auprès de la ministre de…

juillet 29, 2021

Afghanistan : vingt ans pour rien

Communiqué de Dominique Bilde, Député européen du Groupe Identité & Démocratie   L’offensive des talibans…

juillet 29, 2021

CUBA : soutien total au peuple cubain

Un ignoble attentat a été perpétré le 26 juillet vers minuit contre l’ambassade de Cuba…

juillet 29, 2021

Question écrite – Agrivoltaïsme

M. Michel Larive attire l’attention de Mme la ministre de la transition écologique sur le…

juillet 29, 2021
%%footer%%