Le Parti de Gauche soutient les étudiants en travail social


Mensonge ? Incompétence ? Idéologie ? En tout cas le gouvernement ignore encore les problématiques des étudiants en travail social.
Les travailleurs sociaux sont le dernier maillon de solidarité que les citoyens rencontrent au fond de l’exclusion ou du handicap. Compagnon de la reconstruction de soi et de l’émancipation de chacun, leur formation est exigeante, difficile, et profite à tous quand elle est de qualité. Le stage en institution, mettant directement l’étudiant en relation avec le terrain et sa richesse difficile, en est un élément fondamental.Unanimement reconnu par les professionnels et les organismes de formation, le principe du stage est aujourd’hui en péril. Cette menace pèse sur l’ensemble de la formation.
Depuis 2008 la loi oblige les structures à gratifier les étudiants qui y font leur stage. La décision aurait été sage si avaient été aussi votés les budgets qui auraient permis de la payer cette gratification. Mais le gouvernement de Sarkozy s’était bien gardé de le faire. Majoritairement associatifs, les lieux de stage ont donc beaucoup de difficultés à accueillir des étudiants.
La supercherie aurait du s’arrêter avec l’élection d’un gouvernement socialiste. Il n’en est rien et c’est même pire : la loi Fioraso voté en juillet 2013 étend et durcit cette obligation, toujours SANS EN VOTER LES MOYENS FINANCIERS !
C’est une preuve de plus, s’il en fallait, de l’hypocrisie de Hollande et compagnie.Le gouvernement prétend renforcer la formation, dans les faits il la détruit.
Car c’est tout l’édifice des formations d’éducateurs spécialisé, d’éducateur de jeunes enfants, et d’éducateurs techniques qui est remis en cause : Sans rémunération pas de stage, et sans stage pas de diplôme.L’état voudrait détruire ces métiers du lien et de la cohésion sociale qu’il ne s’y prendrait pas autrement. La cohésion sociale coute-t-elle trop cher ? Les travailleurs sociaux sont-ils trop solidaires pour les technocrates libéraux ?
Assez de ce mépris pour les travailleurs de l’humain !
Partout en France les étudiants et les professionnels du travail social organisent la résistance à la vision comptable et à court terme qui détruit leur métier, et la société.Ils sont la république solidaire en action, chaque jour. Le Parti de Gauche s’engage à leur coté.
Soutenons la lutte, partout en FranceA Paris, nous serons à leur coté Jeudi 24 octobre à 14h devant le siège du conseil régional, métro St François-Xavier
Mensonge ? Incompétence ? Idéologie ? En tout cas le gouvernement ignore encore les problématiques des étudiants en travail social.
Les travailleurs sociaux sont le dernier maillon de solidarité que les citoyens rencontrent au fond de l’exclusion ou du handicap. Compagnon de la reconstruction de soi et de l’émancipation de chacun, leur formation est exigeante, difficile, et profite à tous quand elle est de qualité. Le stage en institution, mettant directement l’étudiant en relation avec le terrain et sa richesse difficile, en est un élément fondamental.Unanimement reconnu par les professionnels et les organismes de formation, le principe du stage est aujourd’hui en péril. Cette menace pèse sur l’ensemble de la formation.
Depuis 2008 la loi oblige les structures à gratifier les étudiants qui y font leur stage. La décision aurait été sage si avaient été aussi votés les budgets qui auraient permis de la payer cette gratification. Mais le gouvernement de Sarkozy s’était bien gardé de le faire. Majoritairement associatifs, les lieux de stage ont donc beaucoup de difficultés à accueillir des étudiants.
La supercherie aurait du s’arrêter avec l’élection d’un gouvernement socialiste. Il n’en est rien et c’est même pire : la loi Fioraso voté en juillet 2013 étend et durcit cette obligation, toujours SANS EN VOTER LES MOYENS FINANCIERS !
C’est une preuve de plus, s’il en fallait, de l’hypocrisie de Hollande et compagnie.Le gouvernement prétend renforcer la formation, dans les faits il la détruit.
Car c’est tout l’édifice des formations d’éducateurs spécialisé, d’éducateur de jeunes enfants, et d’éducateurs techniques qui est remis en cause : Sans rémunération pas de stage, et sans stage pas de diplôme.L’état voudrait détruire ces métiers du lien et de la cohésion sociale qu’il ne s’y prendrait pas autrement. La cohésion sociale coute-t-elle trop cher ? Les travailleurs sociaux sont-ils trop solidaires pour les technocrates libéraux ?
Assez de ce mépris pour les travailleurs de l’humain !
Partout en France les étudiants et les professionnels du travail social organisent la résistance à la vision comptable et à court terme qui détruit leur métier, et la société.Ils sont la république solidaire en action, chaque jour. Le Parti de Gauche s’engage à leur coté.
Soutenons la lutte, partout en FranceA Paris, nous serons à leur coté Jeudi 24 octobre à 14h devant le siège du conseil régional, métro St François-Xavier
Source: Actualités Parti de Gauche

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Immigration clandestine : Darmanin attend la présidence de l’UE… Pourquoi faire ?

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, vient d’annoncer qu’il avait saisi Frontex, l’Agence européenne des…

juillet 27, 2021

Damien Abad : « Je trouve que c’est une sorte de vaccination obligatoire déguisée »

Damien Abad, président du groupe les Républicains à l’Assemblée nationale et député de l’Ain, était…

juillet 27, 2021

Philippe Juvin : « La vaccination doit d’abord procéder d’une volonté des individus »

Philippe Juvin, maire de La Garenne-Colombes et conseiller politique de notre mouvement, était l’invité de…

juillet 27, 2021

Loi climat : les insoumis saisissent le Conseil constitutionnel

Communiqué de presse du groupe parlementaire de la France insoumise. 67 députés dont ceux des…

juillet 27, 2021

Question écrite – Suppressions de postes dans l’enseignement agricole public

M. Michel Larive attire l’attention de M. le ministre de l’agriculture et de l’alimentation sur…

juillet 27, 2021

Question écrite – Le salaire des professionnels du handicap et du social

Michel LARIVE a attiré l’attention de M. le ministre des solidarités et de la santé…

juillet 27, 2021
%%footer%%