Budget 2014 : on n’a pas battu Sarkozy pour subir ça

Le projet de budget 2014 ajoute 15 milliards d’euros de coupes budgétaires à la saignée de 20 milliards d’euros déjà engagée depuis le début du mandat de François Hollande. Total en deux budgets : 35 milliards de moins dans l’action publique, 50 milliards de ponctions fiscales supplémentaires : 85 milliards de moins dans le circuit de l’économie réelle. La machine à fabriquer du chômage et de la pauvreté va tourner à plein régime.
A noter les coupes budgétaires dans les dotations aux collectivités locales : elles vont assécher les finances locales. La campagne municipale du PS et de ses alliés est vite résumée : moins de service public ou davantage d’impôt locaux à moins que ce soit les deux à la fois.
On n’a pas battu Sarkozy pour subir ça. Il faut mettre fin à cette politique qui augmente sans cesse les souffrances du peuple et conduit au désastre économique, social et politique.
Je forme le vœu que nos parlementaires, après avoir bataillé pour limiter la casse, votent pour finir contre ce budget, à moins d’obtenir son bouleversement. J’ai grand espoir que le débat parlementaire permette de trouver des majorités de gauche alternatives à la domination austéritaire des solfériniens.
Pour résister à l’austérité. Et pour rendre à notre pays le goût du futur.
Source: Actualités Parti de Gauche

Laisser un commentaire