Pour faire passer leur pilule amère de l’allongement de la durée de cotisation, Hollande et Ayrault ont largement communiqué sur les douze facteurs de pénibilité retenus dans leur projet.
Premier constat : ces facteurs sont essentiellement physiques. Pour ne prendre qu’un exemple, alors même qu’il est prouvé que les troubles musculo-squelettiques ont une double origine, physique et psychologique, ce deuxième aspect de la pénibilité générée par le stress au travail est totalement ignoré.
Deuxième constat : en limitant à deux le nombre de facteurs pouvant être pris en compte pour chaque salarié, le gouvernement ignore ce que les spécialistes appellent

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

La France insoumise demande la libération immédiate de M. Heilbronn, président de l’association France-Palestine Solidarité

Communiqué du groupe parlementaire de la France insoumise. Le président de l’association France-Palestine Solidarité, M.…

mai 12, 2021

Concurrence libre et non faussée : Un mythe à abattre !

La Commission européenne a proposé, le 5 mai dernier, un règlement visant à contrôler plus…

mai 12, 2021

Monténégro : quand l’Union européenne paye les pots cassés des investissements chinois.

Il n’est jamais plaisant d’être celle qui clame : « je vous l’avais bien dit…

mai 12, 2021

Le sénateur Jean-Louis Masson sur la liste RN conduite par Laurent Jacobelli

Jean-Louis Masson, sénateur indépendant et ancien député RPR, vient d’annoncer son engagement sur la liste…

mai 12, 2021

Christian Jacob : « Le Premier ministre devient le meilleur carburant du RN »

Attaqué par Jean Castex dans les colonnes du Parisien sur la situation des régionales en…

mai 12, 2021

L’Espace des Luttes en nombre pour soutenir Ahmed Berrahal

Ce 10 mai, à Paris, place Lachambaudie, l’Espace des Luttes de la France Insoumise avait…

mai 11, 2021
%%footer%%