Dans un Etat de droit, le droit à l’hébergement doit être effectif !

>Au cours de l’hiver, la ministre de l’égalité des territoires et du logement avait annoncé que les personnes accueillies dans les structures d’hébergement d’urgence ouvertes durant la période hivernale ne seraient pas renvoyées à la rue.
Visiblement, cet engagement a été oublié et de nouveau le droit à l’hébergement est bafoué. A Rouen et à Rosny sous bois (93), des personnes hébergées ont été récemment informées de l’interruption de l’hébergement qui leur était proposé. Soutenues par des associations de personnes sans logis, elles se sont mobilisées et ont obtenu un délai de courte durée. Cependant, combien seront-elles dans les semaines à venir à se retrouver à la rue ?
Souffrant certainement d’une amnésie sévère, la ministre a aussi oublié de prévoir des solutions d’hébergement pour les 20 000 personnes qui, de longue date, tentent de survivre dans des bidonvilles sordides, insalubres et dangereux. Victimes d’un apartheid abominable, ces familles sont traquées jusqu’à épuisement par le ministre de l’intérieur qui n’hésite pas à proférer des mensonges à caractère raciste à leur encontre pour justifier sa politique absurde.
Comme sous les gouvernements de droite, le gouvernement PS /EELV par son ministre de l’intérieur mène la chasse aux pauvres tandis que sa ministre à l’égalité des territoires et du logement ignore le droit à l’hébergement instauré par le législateur. Cette stratégie est parfaitement inacceptable, surtout dans une période marquée par l’accroissement du chômage et de la précarité.
Le Parti de Gauche affirme de nouveau son soutien aux personnes mal logées et sans logis et exige le strict respect du droit à l’hébergement. Dans cette perspective, l’Etat doit allouer sans délai les moyens nécessaires aux organismes à vocation sociale qui accueillent les personnes sans logis et mal logées.
Au-delà de l’application du droit en vigueur, il nous paraît urgent de mettre en œuvre des mesures qui permettent l’accès de toutes et tous à un habitat adapté et durable, et notamment:

l’arrêt des expulsions sans proposition de relogement;
la création en suffisance de places d’hébergement;
la réquisition des logements et des locaux vacants;
l’encadrement à la baisse des loyers du parc privé;
l’engagement de poursuites à l’encontre des marchands de sommeil ;
l’application de sanctions lourdes à l’endroit des villes refusant la construction de logements sociaux ;
la création d’un vrai service public du logement et de l’habitat;
la construction de 200 000 logements sociaux par an durant cinq ans;
l’augmentation des quotas de logements sociaux à hauteur de 30% dans les zones tendues;
la mise à disposition des terrains constructibles, propriété de l’Etat et des organismes publics;

Le Parti de Gauche appelle à soutenir le rassemblement qui aura lieu demain,
Lundi 1er Avril 2013, à 14h, Place du Palais Royal, Paris 1er
Pour: le respect du droit à l’hébergement et de la loi DALO, l’application de la loi de réquisition,l’arrêt des expulsions et la baisse des loyers
Source: Actualités Parti de Gauche

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Olivier Marleix : « En cas de dissolution, le président n’aurait plus beaucoup de députés »

Olivier Marleix, président du groupe LR à l’Assemblée,réagit à la menace du chef de l’État.…

septembre 30, 2022

Réforme des retraites : C’est toujours non !

Communiqué du groupe parlementaire La France insoumise-NUPES Emmanuel Macron isolé et désavoué par son propre…

septembre 29, 2022

Vœu pour la taxation des superprofits et l’arrêt des subventions régionales pour les profiteurs de crise

Proposition de vœu du réseau des élu·es insoumis·es et citoyen·nes. Vœu proposé par le groupe…

septembre 29, 2022

La question de la semaine : Maison occupée illégalement

//embed.typeform.com/next/embed.js L’article La question de la semaine : Maison occupée illégalement est apparu en premier…

septembre 29, 2022

Annie Genevard répond à vos questions

Retrouvons-nous ce mercredi 5 octobre à partir de 19h00 en direct sur nos réseaux sociaux…

septembre 29, 2022

Le groupe LFI-NUPES ne laissera jamais passer leur réforme des retraites

Communiqué du groupe parlementaire La France insoumise-NUPES Une menace plane : celle d’un amendement déposé…

septembre 28, 2022
%%footer%%