Depuis que les 17 ministres des finances de la zone euro ont décidé une ponction sur tous les comptes bancaires de Chypre, beaucoup découvrent abasourdis la réalité du coup d’état financier que nous avons décrit de longue date.
Le traité européen TSCG, dit Merkhollande, chargeait déjà la Troïka (Commission Européenne-BCE-FMI) d’arracher de force aux peuples le tribut réclamé par les banques. Quand ces dernières estiment que l’Etat qu’elles ont saigné est devenu inapte à le faire, elles le prélèvent désormais directement !
Vous souvenez-vous de leurs couplets indignés sur le caractère sacré de la propriété, base de toute confiance, jetés à la figure des peuples qui ont refusé de payer les dettes illégitimes ou décidé des nationalisations, en Islande ou en Amérique Latine ? Vous souvenez-vous de ce navire de la marine nationale saisi au Ghana par un fonds vautour que le gouvernement Kirchner refusait d’abreuver du sang des Argentins ? Chypre fera réfléchir ceux qui étaient sensibles à leurs cris. Refuser de payer ou être volés, voilà l’alternative.
Cette taxe est très peu progressive puisqu’elle ne connaît que deux niveaux, en dessous ou au-dessus de 100 000 euros, seuil qui laisse de côté les plus grosses fortunes. Sans compter que les avoirs les plus importants sont placés en produits financiers apparemment épargnés. L’Union européenne légitime ce hold-up par la masse d’argent sale qui aurait déferlé dans les établissements chypriotes. Mais les honnêtes travailleurs se font relaver comme les autres. Pour qu’il en soit autrement, il aurait fallu mettre fin au secret des transactions et imposer le contrôle des mouvements de capitaux internationaux. Autant d’entraves au marché

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Nos députés et sénateurs ont réussi à faire adopter un grand nombre de mesures

Chers amis, Les premiers textes de loi de la législature concernant le pouvoir d’achat ont…

août 5, 2022

Bruno Retailleau : « Attention aux réformes cosmétiques sur l’immigration ! »

Pour le président du groupe Les Républicains au Sénat, les mesures annoncées par le ministre…

août 5, 2022

Bruno Retailleau : « Le pouvoir d’achat ne dépend pas de l’endettement de l’État, il dépend du travail »

Bruno Retailleau, président du groupe les Républicains au Sénat et sénateur de Vendée, était l’invité…

août 3, 2022

L’ÉTAT DOIT TIRER LES LEÇONS DES INCENDIES EN GIRONDE EN PROTÉGEANT LA SOLOGNE DE L’ENGRILLAGEMENT DES FORÊTS !

Communiqué de Mathilde Paris   Les feux qui ont ravagé la Gironde ont montré les…

août 3, 2022

Nos députés interrogent le gouvernement

Ce mardi après-midi, lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, trois…

août 2, 2022

Eric Ciotti : « Monsieur Darmanin, ne tuez pas les Brigades du Tigre ! »

Le député LR des Alpes-Maritimes exhorte le ministre de l’Intérieur à renoncer à sa réforme…

août 2, 2022
%%footer%%