Nous saluons la mobilisation exemplaire des étudiants et des personnels de Sciences-Po Paris contre le processus de désignation de Frédéric Mion à la tête de leur établissement.
Leur lutte a fait éclater la contradiction entre les principes démocratiques censés inspirer cette école et le fonctionnement opaque de l’oligarchie qui en a fait un de ses bastions. Tous savaient que Mion serait choisi tant ce médiacrate, avocat d’affaires et haut fonctionnaire pantouflard, symbolise le mélange des pouvoirs qu’opère la nouvelle caste dirigeante.
Ils ont su y résister au nom d’une autre vision de leurs responsabilités devant le pays. Ils ont eu aussi le courage de dire

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

CARAVANES POPULAIRES – Jour 1 – Étapes de Rouen et de Lille

Jeudi 11 août, les caravanes populaires se sont rendues dans les Hauts de Rouen, au…

août 12, 2022

Nos députés et sénateurs ont réussi à faire adopter un grand nombre de mesures

Chers amis, Les premiers textes de loi de la législature concernant le pouvoir d’achat ont…

août 5, 2022

Bruno Retailleau : « Attention aux réformes cosmétiques sur l’immigration ! »

Pour le président du groupe Les Républicains au Sénat, les mesures annoncées par le ministre…

août 5, 2022

Bruno Retailleau : « Le pouvoir d’achat ne dépend pas de l’endettement de l’État, il dépend du travail »

Bruno Retailleau, président du groupe les Républicains au Sénat et sénateur de Vendée, était l’invité…

août 3, 2022

L’ÉTAT DOIT TIRER LES LEÇONS DES INCENDIES EN GIRONDE EN PROTÉGEANT LA SOLOGNE DE L’ENGRILLAGEMENT DES FORÊTS !

Communiqué de Mathilde Paris   Les feux qui ont ravagé la Gironde ont montré les…

août 3, 2022

Nos députés interrogent le gouvernement

Ce mardi après-midi, lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, trois…

août 2, 2022
%%footer%%