Elections en Israël : pas de changements à l’horizon, notre lutte doit se poursuivre

Les élections à la Knesset se soldent par une victoire de l’alliance d’extrême-droite Likoud-Israël Beitenou, mais qui perd une dizaine de siège, notamment au profit du récent parti centriste Yesh Atid ayant fait campagne sur les conditions de vie des classes moyennes. Les électeurs ont semble-t-il exprimé leur mécontentement sur les questions économiques intérieures, l’austérité impactant fortement la population. Pour autant, la politique intérieure ne devrait pas changer, avec une coalition de droite au pouvoir, même si elle incluait les socio-libéraux du parti travailliste, puisqu’aucun des partis arrivés parmi les premiers ne propose de mesures de rupture avec le néolibéralisme. La question palestinienne n’a pas été au cœur des choix de vote des Israéliens, et c’est le statu quo sioniste actuel qui l’emporte, sans perspective de négociations pour une paix juste, dont la possibilité réelle s’éloigne toujours un peu plus avec les actes d’agression de la Palestine, notamment la poursuite de la colonisation de la Cisjordanie et les attaques de Tsahal sur Gaza. Les partis non sionistes se maintiennent en totalisant 11 sièges, dont 4 pour le Hadash, front de la gauche de transformation sociale. La percée de Foyer Juif, qui se prononce pour l’annexion de la Cisjordanie à Israël et radicalement contre l’existence d’un Etat palestinien, risque d’infléchir encore plus à droite la politique du gouvernement concernant la Palestine. Le Parti de gauche considère que, quelle que soit la coalition gouvernementale qui se formera entre les différents partis présents au Parlement israélien, il est clair que le gouvernement continuera dans sa logique guerrière contre l’Iran, et n’engagera pas de lui-même des discussions avec les Palestiniens, sur des bases permettant d’aboutir à une paix juste et durable. Il est donc primordial de continuer à mener campagne pour que la France et l’Union européenne prennent des sanctions, contre l’impunité d’Israël et afin de le contraindre à respecter le droit international. En particulier, le Parti de Gauche réaffirme sa condamnation des accords d’association de l’UE avec Israël et appelle les citoyens à boycotter les produits israéliens, qui pour certains proviennent illégalement des colonies de Cisjordanie.
Source: Actualités Parti de Gauche

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Élection à la Présidence des Républicains – Résultats du 1er tour

Chères amies, chers amis, Merci pour votre participation au premier tour de l’élection à la…

décembre 4, 2022

Non à l’expulsion de Salah Hamouri

Cela fait 20 ans que Salah Hamouri, avocat franco-palestinien est persécuté par Israël, puissance occupante.…

décembre 4, 2022

Élection à la Présidence des Républicains – Participation à 20h

Le 1er tour de l’élection à la Présidence des Républicains s’est ouvert ce samedi 3…

décembre 3, 2022

Repères Républicains : Le rôle de l’école aujourd’hui

Retrouvons-nous ce mercredi 30 novembre à partir de 18h30 pour notre quatrième rendez-vous « Repères…

novembre 30, 2022

Nos députés interrogent le gouvernement

Ce mardi après-midi, lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, trois…

novembre 29, 2022
%%footer%%