Négociation sur la « sécurisation de l’emploi »

1. Résumé des principaux angles de critique de l’accord
 Un principe : le gouvernement et le Parlement ne sont pas obligés de reprendre l’accord. Le MEDEF va-t-il aussi écrire la loi ?

 L’accord ne fait pas l’unanimité syndicale, loin de là. 2 des 3 premiers syndicats du pays ne l’ont pas signé (CGT et FO). Solidaires s’y oppose aussi.. Seules la CFDT, la CGC (syndicat catégoriel de cadres), et la CFTC ont signé.

 L’accord valide le chantage à l’emploi. Il reprend les « accord compétitivité-emploi » de Sarkozy, sous un autre nom. C’est une arnaque pour faire croire aux salariés qu’ils sont responsables du chômage. C’est une attaque contre l’ordre public social : un accord d’entreprise pourra déroger au code du travail.

 L’accord facilite les licenciements. Il ne dit rien contre les licenciements boursiers. Il va augmenter le chômage et la précarité.

2 .

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Élection à la Présidence des Républicains – Résultats du 1er tour

Chères amies, chers amis, Merci pour votre participation au premier tour de l’élection à la…

décembre 4, 2022

Non à l’expulsion de Salah Hamouri

Cela fait 20 ans que Salah Hamouri, avocat franco-palestinien est persécuté par Israël, puissance occupante.…

décembre 4, 2022

Élection à la Présidence des Républicains – Participation à 20h

Le 1er tour de l’élection à la Présidence des Républicains s’est ouvert ce samedi 3…

décembre 3, 2022

Repères Républicains : Le rôle de l’école aujourd’hui

Retrouvons-nous ce mercredi 30 novembre à partir de 18h30 pour notre quatrième rendez-vous « Repères…

novembre 30, 2022

Nos députés interrogent le gouvernement

Ce mardi après-midi, lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, trois…

novembre 29, 2022
%%footer%%