Pillage d’EADS par la finance • que fait François Hollande ?

L’accord sur la « gouvernance » d’EADS est une nouvelle agression des financiers contre l’industrie. L’accord prévoit que 70% du capital sera désormais flottant, abandonné au vent des marchés financiers. Et que le poids des Etats, dont la France, sera réduit au sein du Conseil d’administration. C’est toute la politique industrielle d’aéronautique et de défense qui est ainsi compromise. C’est un recul dangereux de la souveraineté et de l’indépendance nationale.
Le grand gagnant est l’oligarque parasite Arnaud Lagardère qui quitte le navire. L’accord prévoit qu’EADS va gaspiller plus de 3 milliards d’euros pour racheter ses propres actions. Arnaud Lagardère empochera à lui seul 1,2 milliards d’euros !Cet accord est inadmissible. Comment le gouvernement peut-il cautionner un pillage et un gaspillage aussi honteux ? Comme à Florange, le gouvernement humilie la France devant les financiers.
Source: Actualités Parti de Gauche

Laisser un commentaire