Jean-Luc Mélenchon était l’invité de l’émission En Toute Franchise ce dimanche 5 juin 2022 sur LCI.

Le candidat au poste de premier Ministre a d’abord évoqué le besoin d’un 3ème tour pour trancher dans quelle direction le pays doit aller.

Il a ensuite réagit à la sécheresse et aux intempéries. Il a évoqué plusieurs mesures : se doter d’une force de sécurité civile, éliminer les mésusages de l’eau et renforcer les infrastructures.

Jean-Luc Mélenchon a également martelé la nécessité de bloquer les prix pour circonscrire l’incendie de l’inflation et empêcher la spéculation. Contrairement au gouvernement qui prend dans le trésor public pour alimenter le trésor privé, Jean-Luc Mélenchon a proposé de taxer les profiteurs de crise. Face à la menace de crise alimentaire, il propose également de convoquer d’urgence une conférence sur la gestion des stocks et des approvisionnements.

Ensuite, le candidat au poste de Premier ministre a dénoncé la libéralisation qui provoque l’effondrement de l’Etat et des services publics tels l’Hôpital. Jean-Luc Mélenchon a dénoncé la saison 2 d’un grand blabla au lieu de passer à l’action.

Jean-Luc Mélenchon a réagit à la critique des libéraux qui fustigent les « interdictions » contenues dans le programme de la NUPES. Le candidat au poste de premier Ministre a expliqué que cette manière de présenter les choses vise uniquement à faire peur. Au contraire, ces interdictions sont des libertés, comme celle de pouvoir manger sans glyphosate.

Sur le thème de la sécurité, Jean-Luc Mélenchon a invité à rompre avec la doctrine d’emploi actuelle des forces de police au profit d’une doctrine raisonnée et proportionnée.

Le candidat au poste de premier Ministre a plaidé pour que l’Assemblée joue le plus grand rôle possible. Il a affirmé que la situation d’urgence requière des praticiens dans le futur gouvernement paritaire de la NUPES et des mesures immédiates telles le SMIC a 1500 euros, le blocage à la baisse des loyers et la convocation d’une conférence de négociation sur les salaires.

Jean-Luc Mélenchon a réaffirmé la nécessité d’une diplomatie altermondialiste, notamment pour faire face aux conséquences du changement climatique.

Enfin, le candidat au poste de premier Ministre a insisté sur le fait que le pays est en ébullition. Il conclut en affirmant que la NUPES est prête à gouverner.

Source: Actualités La France insoumise

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Les AMFIS sont de retour ! Réservez votre place !

L’événement politique de la rentrée se déroulera cette année à Valence du 25 au 28…

juillet 1, 2022

Lancement d’une commission d’enquête sur les causes de l’inflation

Communiqué du groupe La France insoumise - Nouvelle Union Populaire écologique et sociale. A l’initiative…

juillet 1, 2022

Christian Jacob : « Il nous faut un phare à droite »

Le patron des Républicains a décidé de sortir de la vie politique après 28 années…

juillet 1, 2022

Christian Jacob : « Je sais ce que je vous dois. Je ne l’oublierai pas. »

Chers amis, J’ai toujours considéré que la vie publique est d’abord une affaire de fidélité…

juillet 1, 2022

Sommet de l’OTAN : défendre l’Ukraine oui, brader notre indépendance non

Communiqué des député•es LFI membres des commissions Défense et Affaires étrangères. Nous réaffirmons notre soutien…

juin 30, 2022

Répartition des député•es dans les commissions et aux différents postes de l’Assemblée nationale

Vice-présidence de l’Assemblée nationale Caroline Fiat 6e circonscriptionMeurthe-et-Moselle Commission des finances, de l’économie générale et…

juin 30, 2022
%%footer%%