CARAVANES DE L’UNION POPULAIRE – Jour 9 – Étape de Blois

Mardi 2 novembre, la caravane de l’Union Populaire s’est installée au pied des immeubles rue Dumont-D’Urville. Aymeric Compain, conseiller régional, a fait le déplacement depuis Châteauroux pour soutenir l’équipe de militant·es sur place. Après un tour de présentation, plusieurs groupes se sont formés pour partir à la rencontre des habitant·es. Pour beaucoup, c’était leur premier porte-à-porte !

Dans l’un des immeubles, nous rencontrons Nadia, 43 ans, et sa maman, 71 ans. Elles s’inquiètent de la situation politique actuelle. « Zemmour et Le Pen veulent déclarer la guerre à la France. Au lieu de parler de nos conditions de vie, de la crise sociale, ils ne parlent que d’islam. Ils sont restés bloqués au Moyen-Age, alors qu’on est en 2021 ! ». Pour elles, s’engager durant l’élection présidentielle de 2022 est devenu une nécessité. En 2017, elles n’avaient pas voté au premier tour. Cette fois-ci, elles veulent avoir leur mot à dire « 5 ans de Macron en plus, c’est pas possible ! ». Elles souhaitent aider en devenant correspondantes d’immeuble. Au même moment, une voisine passe devant leur porte : « Tiens, il faut que je vienne te parler des élections ! » lance la mère de Nadia, elle prend immédiatement à cœur de jouer son nouveau rôle dans la campagne de Jean-Luc Mélenchon !

Deux bâtiments plus loin, nous échangeons avec Yassine, 32 ans. Il travaille à l’usine. Après avoir écouté attentivement nos propositions en terme de pouvoir d’achat, il nous lance : « Franchement, moi je vous le dis, je suis payé une misère. » Il continue : « J’aide mon père pour le loyer. Lui, il est à la retraite et touche 600 euros, alors qu’il a bossé toute sa vie. L’augmentation du SMIC que vous proposez, c’est bien, mais pour les retraité·es, on pourrait pas fixer un revenu minimum ? » Nos militant·es lui précisent qu’une fois au pouvoir, nous souhaitons instaurer une garantie dignité en revalorisant les minimas sociaux pour que personne en France ne vivent en dessous du seuil de pauvreté ! La proposition fait mouche. Comme 60% des Français·es, Yassine est également d’accord avec notre proposition de semaine des 4 jours. Il nous donne volontiers son contact. « J’espère que vous reviendrez ! Merci et à bientôt ! ». Sabrina, la voisine de Yassine, est sans profession. Elle est titulaire, pourtant, d’un master en droit. « Les études, on nous a dit que ça nous aiderait. Il n’y a pas de débouchés aujourd’hui. Ce que j’aimerais ? Que tout le monde dispose d’un travail en fonction de sa formation ! » C’est l’occasion de présenter notre proposition de garantie d’emploi : « Avec Jean-Luc Mélenchon, l’État proposera ou financera un emploi à tout chômeur de longue durée qui souhaite travailler. » Sabrina acquiesce : « Oui, c’est une bonne idée. Il manque des gens dans les services publics. Et vous avez raison : si on veut faire la transition écologique, il faudra du monde. » Après notre porte-à-porte, Sabrina nous dit qu’elle continuera de s’informer sur notre programme et en parlera avec ses voisins en tant que correspondante d’immeuble !

Au stand, Oumar passe. Il a entendu que les équipes de Jean-Luc Mélenchon était dans le quartier. Oumar pense qu’il ne pourra pas voter pour Mélenchon l’année prochaine. Pourtant, il peut jouir de tous ses droits ! Il lui suffit juste de remplir le cerfa qu’on lui donne et d’aller le déposer en mairie avec une copie de sa pièce d’identité et un justificatif de domicile. « Je pensais que ce n’était pas pour moi ! », nous confie-t-il. Le cerfa rempli, Oumar décide de prendre plusieurs tracts pour en donner à ses ami·es qu’il verra le lendemain. Par la même occasion, il devient correspondant d’immeuble pour pouvoir convaincre ses voisin·es. Pour lui, 2022 c’est l’année où il faut tout changer — à commencer par les institutions ! « Aujourd’hui un homme seul peut décider de tout sans l’avis du peuple. Ce n’est pas normal ». Pour lui, la solution, c’est la constituante proposée par Jean-Luc Mélenchon ! Plus tard, Mostafa vient nous voir sur le stand. Nous avions discuté avec lui devant son pallier. « Vous imaginez bien que si je viens échanger avec vous plus longuement, c’est que j’apprécie grandement monsieur Mélenchon. » nous glisse-t-il sourire aux lèvres. Il ajoute : « Je suis intéressé par ce que fait La France Insoumise. Contrairement aux autres partis politiques, il y a un travail de longue haleine mené continuellement, notamment sur le programme, et vous venez pas nous voir uniquement avant le premier tour de l’élection présidentielle ! ». Nous sommes en effet la seule force politique à disposer d’un programme qui a été alimenté par les nombreuses contributions citoyennes et par le travail de nos député·es à l’Assemblée nationale. Mostafa se procurera le programme le 18 novembre en librairie !

Mercredi 3 novembre, la caravane fera étape à Orléans !

Rendez-vous sur la page des caravanes de l’Union populaire pour retrouver les étapes près de chez vous

Source: Actualités La France insoumise

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Inauguration de la nouvelle Maison Campredon du Secours Catholique à Montpellier

Après plus d’un an de travaux #Inauguration ce soir de la nouvelle Maison Campredon du…

novembre 27, 2021

Décision de l’Instance de contrôle

L’Instance de contrôle s’est réunie le vendredi 26 novembre 2021 pour procéder à la validation…

novembre 26, 2021

L’Union européenne préfère l’immigration à la natalité européenne

Communiqué de Jordan Bardella, président du Rassemblement National, député européen   Malgré la pression constante…

novembre 26, 2021

Propriété intellectuelle ou la fausse « solution miracle » des licences obligatoires

Tribune de Joëlle Mélin   Le vote de ce jour au Parlement européen sur un dossier…

novembre 26, 2021

LREM refuse les barrières physiques aux frontières de l’UE et encourage l’immigration !

Communiqué de presse de Jean-Paul GARRAUD Député français au Parlement européen Président du groupe Rassemblement…

novembre 26, 2021

Sages-femmes : « Il n’y a pas que le périnée qui craque ! »

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=CanF7UT6_MU?start=102&feature=oembed&w=840&h=473] Les femmes ne veulent plus subir mais choisir, choisir leur accouchement.Choisir la position…

novembre 25, 2021
%%footer%%