Tchad : la mort d’Idriss Deby ne règle rien

Communiqué du groupe parlementaire La France insoumise.

Le dictateur tchadien Idriss Déby est mort. Une junte dirigée par un de ses fils s’est immédiatement installée à la tête du pays sans tenir compte de la constitution. La France insoumise déplore cet état de fait et désapprouve fermement le communiqué de l’Elysée à ce sujet.

La France ne peut ainsi rendre hommage à un despote, en oublier les victimes et n’exprimer aucun souci ni de la légalité ni du respect des droits de l’Homme. Si la France veut véritablement se « tenir aux côtés du peuple tchadien » comme le prétend le communiqué de l’Elysée, elle doit appeler au retour à l’ordre constitutionnel et à l’organisation d’élections libres dans le délai prévu par la constitution tchadienne (90 jours maximum).

La France insoumise forme le vœu que le peuple tchadien saura sortir libre et souverain de cette période d’incertitude.

Source: Actualités La France insoumise

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Pour une politique sociale et de santé juste et démocratique

Pétition contre la loi sanitaire et les régressions sociales à venir. Comment justifier qu’un passe…

juillet 30, 2021

Question écrite – Service « Sacs de livres » proposé par La Poste

M. Michel Larive attire l’attention de Mme la ministre de la culture sur le service…

juillet 30, 2021

Question écrite – Contrôle technique sur les deux et trois roues motorisés

M. Michel Larive attire l’attention de M. le ministre délégué auprès de la ministre de…

juillet 29, 2021

Afghanistan : vingt ans pour rien

Communiqué de Dominique Bilde, Député européen du Groupe Identité & Démocratie   L’offensive des talibans…

juillet 29, 2021

CUBA : soutien total au peuple cubain

Un ignoble attentat a été perpétré le 26 juillet vers minuit contre l’ambassade de Cuba…

juillet 29, 2021

Question écrite – Agrivoltaïsme

M. Michel Larive attire l’attention de Mme la ministre de la transition écologique sur le…

juillet 29, 2021
%%footer%%