[Question écrite] Le flou juridique concernant la fermeture de classes pour cause de Covid-19

M. Michel Larive attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports sur le flou juridique concernant la fermeture de classes pour cause de Covid-19.

Plusieurs témoignages font état d’une remise en cause de la règle qui stipule que trois élèves d’une même classe contaminés entrainent la fermeture de la classe. Un récent article publié par Libération décrit également la situation d’une classe de BTS du lycée Raspail à Paris qui, malgré trois élèves contaminés par le Covid-19, n’a pas fermée. Cet exemple met en lumière plusieurs questionnements quant au protocole sanitaire de l’Education Nationale.

En premier lieu, qui prend la décision de fermer la classe ou l’établissement : le directeur ? Le rectorat ? L’ARS ? Tout le monde s’exonère de toutes responsabilités et, dans certains cas, les autorités temporisent en maintenant les classes ouvertes, ce qui représente un risque accru de contamination pour les élèves, les enseignants et le personnel. En outre, le flou demeure quant à la définition du foyer de contamination en lui-même, puisqu’il s’agit d’être certain que la contamination a eu lieu au sein de la classe. Dans le cas du lycée Raspail, il a été arbitré l’absence de foyer puisque les élèves concernés ont été contaminés hors-classe. Mais n’y a-t-il pas risque que ces derniers contaminent leurs camarades ? Enfin, le protocole du ministère n’indique pas précisément la période de référence pour le décompte des cas positifs. Le ministère s’en tient à faire appliquer le « bon sens » au niveau local, ce qui amène à des interprétations très subjectives, certains rectorats et établissements ajournant leurs décisions.

Ce flou protocolaire du ministère n’a pas lieu d’être, et les professeurs et personnels de l’Education, en première ligne comme des millions d’autres travailleurs, méritent le respect. Par conséquent, M. le député appelle M. le ministre à une révision du protocole sanitaire, de manière à apporter clarté et solutions dans les cas sus-cités.

Source: Actualités La France insoumise

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Les AMFIS sont de retour ! Réservez votre place !

L’événement politique de la rentrée se déroulera cette année à Valence du 25 au 28…

juillet 1, 2022

Lancement d’une commission d’enquête sur les causes de l’inflation

Communiqué du groupe La France insoumise - Nouvelle Union Populaire écologique et sociale. A l’initiative…

juillet 1, 2022

Christian Jacob : « Il nous faut un phare à droite »

Le patron des Républicains a décidé de sortir de la vie politique après 28 années…

juillet 1, 2022

Christian Jacob : « Je sais ce que je vous dois. Je ne l’oublierai pas. »

Chers amis, J’ai toujours considéré que la vie publique est d’abord une affaire de fidélité…

juillet 1, 2022

Sommet de l’OTAN : défendre l’Ukraine oui, brader notre indépendance non

Communiqué des député•es LFI membres des commissions Défense et Affaires étrangères. Nous réaffirmons notre soutien…

juin 30, 2022

Répartition des député•es dans les commissions et aux différents postes de l’Assemblée nationale

Vice-présidence de l’Assemblée nationale Caroline Fiat 6e circonscriptionMeurthe-et-Moselle Commission des finances, de l’économie générale et…

juin 30, 2022
%%footer%%