[Question écrite] La non-éligibilité des éleveurs de chèvres angora au fonds de solidarité

M. Michel Larive alerte MM. le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, et ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, au sujet de la non-éligibilité des éleveurs de chèvres angora au fonds de solidarité créé suite aux restrictions sanitaires gouvernementales.

En effet, cette catégorie d’éleveurs, également productrice de mohair (laine issue des chèvres angora), rencontre actuellement deux problèmes majeurs. D’une part, l’impossibilité de pouvoir vendre leur production vestimentaire sur des marchés alimentaires et de producteurs, puisque la vente de plantes d’ornement, de vêtements, de laine et de savons notamment, est toujours proscrite suivant les restrictions en vigueur, alors que le commerce de graines, semences et plants d’espèces fruitières et légumineuses est depuis peu réautorisé. D’autre part, en compensation à cette perte de chiffre d’affaire conséquente, les éleveurs de chèvres angoras n’ont pas accès au fonds de solidarité de 10 000€ maximum. Contrairement à qu’ont pu dire certains téléconseillers du numéro vert gouvernemental à ces éleveurs, les aides financières du dit fond ne leur sont pas ouvertes, puisque qu’ils ne sont pas considérés comme des entreprises artisanales, étant agriculteurs et cotisants de la MSA. La profession, composée de quelque 150 éleveurs, et qui a également subie l’annulation de nombreux événements de fin d’année l’an dernier (période qui représente jusqu’à 70% de leur chiffre d’affaires annuel), fait enfin remarquer qu’elle constitue une exception du secteur. En effet, les producteurs agricoles en vente directe bénéficient, eux, d’aides conditionnées du fonds de solidarité.

Il est urgent de soutenir une filière de production française, proposant des articles de qualité, qui souffre actuellement d’une crise économique dont elle n’est en rien responsable. M. Michel Larive demande donc aux ministres interpellés, chacun en ce qui le concerne, d’inclure les éleveurs de chèvres angoras dans les listes s1 et s1bis du fonds de solidarité qui leur est dédié.

Source: Actualités La France insoumise

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Législatives 2022 : investiture de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale dans la 2e circonscription de l’Hérault

Communiqué du Comité électoral Le Comité électoral de La France insoumise, constatant que des informations…

mai 25, 2022

Présentation du plan d’urgence pour le pouvoir d’achat de la NUPES – #NupesUrgenceSociale

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=i-xeUMLxZ9A?feature=oembed&w=840&h=473] Rendez-vous ce mercredi 25 mai à 17h pour une conférence de presse en…

mai 25, 2022

L’intolérable chantage migratoire algérien.

Après avoir opposé une fin de non-recevoir à la France s’agissant du retour des migrants,…

mai 25, 2022

Christian Jacob : « Nous sommes les seuls à pouvoir mettre fin à l’immobilisme d’Emmanuel Macron »

Le président de LR s’exprime sur la situation du parti ainsi que sur le départ…

mai 23, 2022

Damien Abad, le transfuge encombrant de LR…

Les accusations portées contre le tout récent ministre Damien Abad, transfuge de LR, par des…

mai 23, 2022

Avec la Nouvelle Union Populaire, plus une retraite en dessous du SMIC

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=iuvMbwEPGLE?feature=oembed&w=840&h=473] Il est revenu dans un premier temps sur la composition du nouveau gouvernement…

mai 22, 2022
%%footer%%