Nous ne devons pas laisser les ruralités mourir

Un article du groupe thématique Ruralité – Aménagement du territoire de la France insoumise

Observe-t-on des inégalités en termes d’espérance de vie entre territoires ruraux et urbains et observe-t-on dans le temps long des périodes de rattrapages et/ou de creusement de ces inégalités ? Voici les questions auxquelles l’association des Maires Ruraux de France tente de répondre dans la dernière étude qu’elle a faite réaliser.

Un constat sans appel

Le constat est net : Les habitant·es des ruralités vivent 2 ans de moins que celles et ceux qui habitent dans un rayonnement urbain et cet écart augmente depuis 30 ans. De plus, plus le département est rural, plus l’écart est important ! Nous savions déjà que les habitant·es des départements ruraux utilisaient 20% de soins hospitaliers en moins que ceux des villes. Ces chiffres sont à mettre en corrélation avec le manque de médecins traitants en zones rurales et l’éloignement des structures médicales.

Faire passer la santé d’abord et pour tous

Le groupe thématique « Ruralité – Aménagement du territoire » de La France Insoumise rappelle les engagements du programme l’Avenir en commun qui permettront d’inverser une tendance aggravée par l’austérité et la marchandisation :

Combler les déserts médicaux et créer un corps de médecins généralistes fonctionnaires rémunérés pendant leurs études, afin de pallier l’insuffisance de médecins.Abolir les dépassements d’honoraires, renforcer le paiement au forfait, créer des centres de santé pratiquant le tiers payant.Reconstruire le service public hospitalier, revenir sur la tarification à l’acte et les suppressions de lits et de personnels, et engager un plan pluriannuel de recrutement de médecins, infirmier·es, aides-soignant·es et personnels administratifs sur tout le territoire.

La France insoumise souhaite faire de la Santé un bien commun. Pour cela il faudra rattraper la rupture d’égalité qui existe aujourd’hui entre urbains et ruraux, tout comme elle existe aujourd’hui aussi entre les différentes catégories sociales.

Pour aller plus loin :

Je participe à l’enrichissement du programme
Cet article Nous ne devons pas laisser les ruralités mourir est apparu en premier sur La France insoumise.
Source: Actualités La France insoumise

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Crise migratoire à Ceuta : l’Union doit prendre ses responsabilités.

Communiqué de Dominique Bilde, Député européen du groupe Identité et Démocratie. « Chantage » : l’un des vice-présidents…

juin 14, 2021

L’extrême-droite est un danger pour la République

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=694wbLD9E4Q?feature=oembed&w=840&h=473] Le dimanche 13 juin 2021, Jean-Luc Mélenchon était l’invité d’Amélie Carrouër. Il est…

juin 14, 2021

Frédéric Péchenard : « Nous voulons une nouvelle maison d’arrêt »

Frédéric Péchenard, vice-président de notre mouvement et vice-président de la région Ile-de-France, promet des efforts…

juin 14, 2021

La question de la semaine : Etats généraux de la Justice

(function() { var qs,js,q,s,d=document, gi=d.getElementById, ce=d.createElement, gt=d.getElementsByTagName, id="typef_orm", b="https://embed.typeform.com/"; if(!gi.call(d,id)) { js=ce.call(d,"script"); js.id=id; js.src=b+"embed.js"; q=gt.call(d,"script")[0];…

juin 13, 2021

Le CEMA sur RTL : la politisation des armées continue

Communiqué du groupe parlementaire La France insoumise. Le général Lecointre est invité du Grand Jury…

juin 13, 2021

12 juin : Contre l’extrême droite, passons à l’offensive

Communiqué de presse des 120 organisations signataires des marches des libertés La journée nationale de…

juin 12, 2021
%%footer%%