L’Avenir en commun actualisé et le futur programme : pour tout comprendre

Dimanche 8 novembre, une nouvelle étape a commencé. Une version à la fois resserrée et enrichie de L’Avenir en commun a été mise en ligne. La suite, c’est à vous de l’écrire.

Pour commencer, retour en arrière. La première pierre de l’Avenir en commun a été posée le 10 février 2016, avec le lancement de la plate-forme de La France insoumise, sur laquelle chacune et chacun pouvait contribuer au futur programme de l’élection présidentielle 2017. Cela s’appuyait sur de solides fondations : le programme L’Humain d’abord, fort de 4 millions de voix lors de l’élection présidentielle de 2017.

Au cours de l’année 2016, plus de 3000 contributions individuelles et des dizaines d’auditions de personnalités du monde associatif, intellectuel et syndical ont permis de bâtir L’Avenir en commun dans sa version qui a recueilli près de 7 millions de voix en avril 2017.

Le programme le plus complet et le plus salué par les spécialistes n’a pas été remis au placard, au contraire. Depuis lors, les député·es et eurodéputé·es de la France insoumise en ont fait leur déclaration de principes, s’appuyant sur son contenu pour s’opposer au funeste projet macroniste et déposer sans cesse des amendements et propositions de lois.

Une nouvelle version a vu le jour en avril 2020, sans les quelques mesures adoptées entre-temps et surtout enrichie de l’apport des mouvements sociaux de ces dernières années et de l’engagement à supprimer les lois abjectes des marcheurs et à reconstruire ce qu’ils ont détruit.

Et maintenant ?

Une nouvelle version de L’Avenir en commun est désormais disponible en ligne. Vous y retrouverez de nombreux encadrés racontant comment l’Avenir en commun a été valorisé ces trois dernières années : dans les batailles parlementaires de la France insoumise, dans les campagnes du mouvement, aux côtés des femmes et des hommes engagés dans notre pays. Les livrets thématiques publiés en 2017 sont toujours valables et détaillent largement nos propositions.

Comme Jean-Luc Mélenchon l’explique dans la préface du document, « Notre intention est de mettre à disposition de chaque personne le moyen d’améliorer tout ce qui doit l’être. Ce travail d’actualisation se prolongera jusqu’en octobre 2021. Le document actuel n’est donc pas à prendre ou à laisser. »

A vous de jouer donc ! Il vous suffit de cliquer ici, vous pourrez alors choisir le thème de votre contribution et la rédiger. Toutes les contributions seront lues et synthétisées afin de construire le programme que portera Jean-Luc Mélenchon lors de l’élection présidentielle de 2022.
Cet article L’Avenir en commun actualisé et le futur programme : pour tout comprendre est apparu en premier sur La France insoumise.
Source: Actualités La France insoumise

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Lettre ouverte du groupe parlementaire la France insoumise à Frédérique Vidal

Madame la Ministre, Suite à la condamnation du CNRS par une décision du Tribunal administratif…

décembre 3, 2020

Négociations sur les commandes de vaccins : le Rassemblement National exige la transparence !

Communiqué de Jordan Bardella, vice-président du Rassemblement national , député français au Parlement Européen L’Union…

décembre 3, 2020

Damien Abad : « En période de crise, les personnes handicapées sont trop souvent en première ligne »

Les personnes handicapées souffrent davantage encore que la reste de la population de la hausse…

décembre 3, 2020

Vous ciblez ENCORE l’islam : hypocrites de la laïcité !

Pour vous abonner à la chaîne de Jean-Luc Mélenchon, cliquez ici :Abonnez-vous aux vidéos Intervention…

décembre 3, 2020

Les Républicains rendent hommage au président Giscard d’Estaing

Hommage au président #Giscard d'Estaing qui aura incontestablement marqué de son empreinte la Vème République.…

décembre 3, 2020

Eric Ciotti : « J’appelle à une vision stratégique avec un ministère dédié aux crises »

Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes et président de la commission nationale d’investiture, était l’invité de…

décembre 3, 2020