Commémoration du Chemin des Dames : voici pourquoi les européens voulurent bâtir la paix

Le 16 avril 1917, entre Soissons et Reims, l’offensive française est lancée pour briser les lignes ennemies de l’armée allemande. Cette bataille dans l’Aisne dite du « Chemin des Dames » s’achèvera le 25 octobre 1917, une fois atteint le canal de l’Oise. Alors que quelques jours auparavant, les troupes anglaises et canadiennes s’étaient engagées respectivement à Arras et Vimy, c’est près d’un million de soldats français, y compris des tirailleurs sénégalais et des soldats russes, qui se lancèrent dans un affrontement sanglant.
En cette journée commémorant le centenaire d’une des pires batailles de la Première Guerre mondiale durant laquelle 350 000 soldats périrent, dont 30 000 dès le premier jour, le Parti socialiste s’associe à ces cérémonies du souvenir.
Le cycle mémoriel que l’État et les Collectivités locales ont mis en place pour rappeler toutes les étapes et tous les lieux de cette tragédie est un moment d’exceptionnel hommage au sens, à la pédagogie et à la volonté politique clairs : voici pourquoi les Européens voulurent bâtir la paix.
Le Parti socialiste, dans la continuité de l’intervention du président de la République, appelle aujourd’hui les Français à respecter la mémoire des millions de Poilus et de tous les morts tombés pour la France et pour libérer l’Europe. Aussi, c’est forts de cette histoire et de cette conscience que les Européens, dirigeants politiques et simples citoyens, se doivent d’empêcher le retour aux divisions entre les peuples et les régressions historiques auxquels travaillent incessamment les mouvements populistes et europhobes.
Cet article Commémoration du Chemin des Dames : voici pourquoi les européens voulurent bâtir la paix est apparu en premier sur Parti socialiste.
Source: Actualités du PS

Laisser un commentaire