Les deux co-présidents du HDP condamnés à 225 ans de prison M. Erdogan croit-il à la réincarnation?

Le tribunal de Diyarbakir (capitale du Kurdistan turc, sous tutelle AKP) vient de condamner les deux-coprésidents du HDP, Selahatin Dermirtas à 142 ans de prison et Fiden Yüksekdag à 83 ans de prison, pour appartenance à une organisation arbitrairement qualifiée de terroriste par le régime turque, le PKK.
Des peines délirantes pour museler la troisième force politique du pays et ainsi priver les peuples de Turquie d’une alternative politique démocratique, socialist, écologiste, laïque, multi confessionnelle et féministe.
Le pouvoir de M. Erdogan s’enfonce chaque jour dans une impasse : celle d’une répression sans fin avec son cortège de 150.000 fonctionnaires suspectés de terrorisme eux-aussi et licenciés, de centaines de journalistes emprisonnés. La Turquie est en crise économique, sociale et démocratique. Elle est saignée à blanc.
Tout ceci n’est possible parce que les alliéss de M. Erdogan dans l’OTAN font preuve d’un silence assourdissant et complice. L’Union européenne a consenti à être bâillonnée de part son accord avec la Turquie sur la gestion des réfugiés.
Le 25 novembre dernier, Harlem Désir, secrétaire d’état, nous avait reçus au nom du Quai d’Orsay et devait pourtant nous informer des démarches entreprises pour interpeller les autorités turques sur les atteintes à la démocratie. Aucun retour. Honte à ceux qui abdiquent et acceptent cela !
Source: Actualités Parti de Gauche

Laisser un commentaire