Le Congrès fondateur du 30 mai dédié aux militants, l’âme des Républicains

Vie du parti

« Ce sont bien les adhérents de notre famille politique qui vont décider jeudi et vendredi, par leur vote, du nom de notre future formation politique, à savoir « Les Républicains », le plus joli nom de la République ». A trois jours du Congrès refondateur de notre famille politique qui se déroulera ce samedi au Paris Events Center de la Porte de la Villette à Paris, de 10h30  à 16 heures (ouverture des portes à 9 heures), Isabelle Le Callennec et Sébastien Huyghe, porte-parole, faisaient allusion lors du point-presse hebdomadaire, au recours engagé par des associations et partis politiques de gauche  refusant à l’UMP de porter le nom « Les Républicains ». « Contrairement à l’objectif qu’ils s’étaient assignés d’instrumentaliser la justice pour faire de la politique politicienne, la volonté de nuire de ces opposants à notre famille politique, de ces faux-nez,  a fait flop car la justice a rejeté ce recours », relève Sébastien Huyghe. Dès ce jeudi 8 heures et jusqu’à vendredi, 18 heures, les 213 030 adhérents de l’UMP à jour de cotisation au 31 décembre 2014, vont donc pouvoir répondre à trois question via le site internet, via l’application Direct Citoyen ou dans les bureaux de vote mis à disposition par les fédérations départementales : 1) Approuvez-vous « Les Républicains » comme dénomination de notre mouvement ?2) Approuvez-vous les projets de statuts et de règlement intérieur issus des travaux de la commission de révision des statuts ?3) Approuvez-vous la liste de candidats, adoptée en Bureau politique le 19 mai 2015, en vue de la composition du premier Bureau politique ? Après le dépouillement des votes, les résultats seront proclamés par la Haute Autorité. Moment historique pour tous les membres de notre famille politique qu’ils soient militants, sympathisants, cadres, élus…, ce Congrès, s’il sera le point de départ vers la reconquête des régions, l’ organisation des primaires et la mise en œuvre de l’alternance à l’occasion de la Présidentielle de 2017, il sera « également dédié aux militants qui sont l’âme de notre parti et les acteurs de l’alternance de 2017», indique Isabelle Le Callennec. Un militantisme qui sera, comme l’a promise Nicolas Sarkozy, la pierre angulaire de notre nouvelle formation politique. « Les militants seront consultés régulièrement que cela soit à l’occasion d’élections internes comme sur tous les sujets importants ». A l’image de la réforme du collège pour laquelle les militants sont déjà appelés à répondre à une dizaine de questions au travers de l’application Direct Citoyen et également, s’ils le souhaitent, à laisser des commentaires, émettre des propositions. « Avec Les Républicains » nous voulons faire un parti  démocratique, décentralisé », souligne Isabelle Le Callennec, invitant les militants à voter et à participer à cette vie démocratique à travers l’application Direct Citoyen. A peine lancé, le questionnaire sur la réforme du collège a déjà enregistré plus de 3 000 téléchargements. « Cela montre combien cette réforme inquiète les Français », témoigne en qualité de membre du Groupe parlementaire d’amitié France-Allemagne, Isabelle Le Callennec, stupéfaite de l’attitude autiste de la ministre de l’Education nationale « qui ne tient absolument pas compte des observations qui lui sont faites tant par des parlementaires de droite comme de gauche ». Organisé sans temps de pause, le Congrès « qui suscite un véritable engouement avec 20 000 personnes présentes », sera organisé autour de neuf séquences thématiques, « neuf temps forts conclus par les grands leaders de l’UMP », détaille encore Sébastien Huyghe précisant que le président de notre famille politique, Nicolas Sarkozy, interviendra vers 15 heures. 
Source: Actualités UMP

Laisser un commentaire