Stop au tourisme social !

Société

Alors que Marisol Touraine prétendait hier qu’il n’y avait pas d’assistanat en France et à l’avant veille de l’examen au Sénat du projet de loi Cazeneuve sur le droit d’asile, la Cour des comptes s’alarme dans un document, que le gouvernement aurait voulu garder confidentiel, du coût de l’accueil et de l’hébergement des réfugiés et des lacunes de la réforme du droit d’asile.C’est un état des lieux sans complaisance avec une situation très dégradée et « au bord de l’embolie » qui est décrite dans ce rapport.Les maires de nos villes connaissent eux bien cette problématique et n’ont cessé d’alerter leurs préfets sur l’augmentation drastique du nombre de personnes déboutées du droit d’asile mais restant sur le territoire et occupant les dispositifs d’hébergement d’urgence au détriment parfois d’autres publics pourtant prioritaires.Car comme le remarque la Cour « malgré l’obligation de quitter le territoire français (OQTF) qui leur est notifiée, seul 1 % des déboutés sont effectivement éloignés ».Ce laxisme grandissant avec l’élection de François Hollande est manifeste puisque les sages écrivent que, « la politique d’asile est devenue la principale source d’arrivée d’immigrants clandestins en France » mettant en avant « une hausse de la demande d’asile jusqu’en 2013 pour atteindre 66 251 dossiers déposés ».La Cour des comptes a procédé au calcul des « dépenses totales effectuées pour les demandeurs d’asile » et les déboutés soit 2 milliards d’euros et un coût par demandeur de 13 724 euros.Pour en sortir il convient de « réduire le montant des allocations mensuelles versées aux demandeurs d’asile », de mettre en place un « guichet unique » de traitement des dossiers et d’« exécuter les obligations de quitter le territoire français pour les personnes déboutées ».Pour l’UMP il convient de mettre fin à un système dévoyé qui fait de la France un des pays les plus attractifs pour l’immigration clandestine.Valérie DEBORDSecrétaire nationale à la Famille
Source: Actualités UMP

Laisser un commentaire