On pensait avoir touché le fond avec Sarkozy et le discours d’Urmatt.
Pourtant, jamais à court d’idées pour nous surprendre, après les désastres de Gardanne et du Testet, le gouvernement en place réussit le tour de force d’asséner un nouveau coup à la forêt française.
Celle-ci, l’une des plus belles d’Europe, est gérée par l’Office national des forêts, établissement public dont l’efficacité n’est plus à démontrer. Cette gestion s’exerce dans le cadre du Code forestier, avec l’aide financière des communes concernées.
Les nouvelles dispositions gouvernementales prévoiraient d’augmenter de manière conséquente (aux alentours de 50 M€ en trois ans) la participation des communes forestières au fonctionnement de l’ONF, grevant encore davantage des budgets déjà largement mis à mal par les coupes répétées dans leur dotation globale.Ces communes pourraient alors se retourner vers des prestataires privés, qui échapperaient du même coup au nécessaire contrôle de l’État sur le patrimoine commun.
Ce projet est une menace de plus sur la forêt, bien sûr. Mais surtout sur les hommes qui y travaillent, qui en vivent, ainsi que sur le nécessaire équilibre de l’écosystème forestier, dans sa dimension de biodiversité.
Le Parti de Gauche a déjà eu l’occasion d’exprimer son soutien sans faille aux personnels de l’ONF, ainsi qu’aux syndicats qui les représentent.
Il répète ici ses interpellations : assurance du maintien du service public dans la gestion des forêts françaises, cessation des suppressions massives de postes et des conséquences dramatiques qu’elles entrainent, pérennisation et protection accrue de la filière bois, prise en compte du temps long dans ce secteur tout particulièrement, temps long forcément incompatible avec la rentabilité immédiate.

Source: Actualités Parti de Gauche

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

CARAVANES POPULAIRES – Jour 1 – Étapes de Rouen et de Lille

Jeudi 11 août, les caravanes populaires se sont rendues dans les Hauts de Rouen, au…

août 12, 2022

Nos députés et sénateurs ont réussi à faire adopter un grand nombre de mesures

Chers amis, Les premiers textes de loi de la législature concernant le pouvoir d’achat ont…

août 5, 2022

Bruno Retailleau : « Attention aux réformes cosmétiques sur l’immigration ! »

Pour le président du groupe Les Républicains au Sénat, les mesures annoncées par le ministre…

août 5, 2022

Bruno Retailleau : « Le pouvoir d’achat ne dépend pas de l’endettement de l’État, il dépend du travail »

Bruno Retailleau, président du groupe les Républicains au Sénat et sénateur de Vendée, était l’invité…

août 3, 2022

L’ÉTAT DOIT TIRER LES LEÇONS DES INCENDIES EN GIRONDE EN PROTÉGEANT LA SOLOGNE DE L’ENGRILLAGEMENT DES FORÊTS !

Communiqué de Mathilde Paris   Les feux qui ont ravagé la Gironde ont montré les…

août 3, 2022

Nos députés interrogent le gouvernement

Ce mardi après-midi, lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, trois…

août 2, 2022
%%footer%%