Depuis le 13 février, les salariés du groupe Parker sont en grève pour dénoncer le plan de licenciement annoncé le 25 janvier dernier et qui prévoit le licenciement de 220 salariés dans toute la France, dont 80 a Dijon.Le groupe PARKER HANNIFIN est un fournisseur industriel dans le domaine des technologies de mouvement. C’est un groupe composé de salaries de qualités, ayant un savoir faire technique très important. La volonté de délocaliser la production en république tchèque est en plus une erreur stratégique pour le groupe qui se privera donc d’un savoir faire important. Un groupe de travail est d’ailleurs allé dans ce sens.Le parti de gauche soutien cette lutte des salariés de Parker, opposés a un groupe qui ne se contente pas de ses 12 milliards de bénéfices annuels en dollars .
Source: Actualités Parti de Gauche

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Les 10 mesures du groupe LFI-NUPES pour un plan de sobriété juste

L’obstination dogmatique du gouvernement isole la France et aggrave chaque jour un peu plus les…

octobre 6, 2022

Bruno Retailleau : « Le gouvernement est dans l’infantilisation et la communication »

Bruno Retailleau, président du groupe les Républicains au Sénat et sénateur de Vendée, était l’invité…

octobre 6, 2022

Guillaume Guérin : « Reconnaissons l’intelligence territoriale »

« Que les ministres du gouvernement viennent dans nos communes exiger d’une mère célibataire ou…

octobre 6, 2022

Nos sénateurs interrogent le gouvernement

Ce mercredi après-midi, lors de la séance de questions au gouvernement, six sénateurs du groupe…

octobre 5, 2022

Annie Genevard répondait à vos questions

Annie Genevard, présidente de notre mouvement, répondait à vos questions lors d’un direct sur les…

octobre 5, 2022

Alexandra Borchio-Fontimp : « Levons le voile de l’obscurantisme ! »

A rebours des néo-féministes de gauche et d’extrême-gauche, la sénatrice LR des Alpes-Maritimes, Alexandra Borchio-Fontimp,…

octobre 5, 2022
%%footer%%