Le Front de Gauche • Une ligne d'autonomie pour construire une alternative à gauche

Crédit photo photosdegauche.fr (paul_heems)
Ces derniers jours les questions fusent de toute part : le Parti de Gauche veut-il rompre avec le Front de Gauche ? Il est pour le moins paradoxal que nous soyons interpellés sur ce sujet alors que dès l’origine nous nous sommes battus pour l’autonomie du FdG au premier tour des municipales.
Redonner espoir à toutes celles et ceux qui veulent une alternative à gauche, à ceux qui rejettent les politiques menées par ce gouvernement et se détournent de la politique, voilà l’objectif que nous poursuivons dans chaque élection. Ainsi le FdG a-t-il présenté des listes aux européennes de 2009, dans la grande majorité des régions aux régionales, des candidats aux cantonales, aux législatives et bien évidemment Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle. C’est cette autonomie qui a permis qu’à côté de la soumission au libéralisme, existe une ligne forte de transformation écologique et sociale. C’est cette affirmation d’une stratégie constante d’autonomie liée à un soutien sans faille aux luttes sociales, environnementales et pour l’égalité des droits qui a permis de reconstruire de la confiance et d’entraîner 4 millions d’électeurs à la présidentielle. Lorsque le FdG a dénoncé le ralliement de François Hollande au diktat des politiques d’austérité, il en a unanimement tiré les conséquences en refusant d’aller au gouvernement.
C’est cette cohérence entre le discours politique et les actes qui est fondamentale pour rester crédible. C’est ainsi qu’on évitera la montée continue de l’abstention et du vote FN. Se ranger derrière le PS peut apparaître moins risqué pour avoir des élus à court terme, et encore, mais sur le moyen et long terme cela crée une situation de dépendance. Le PS l’a si bien compris que dans nombre de villes, il réduit déjà le nombre de places jugées éligibles qu’il propose aux communistes qui font ce choix. Oui, il y a des villes significatives dans ces municipales, comme le dit Luc Carvounas, député-maire d’Alfortville et responsable des élections pour le PS :

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Crise migratoire à Ceuta : l’Union doit prendre ses responsabilités.

Communiqué de Dominique Bilde, Député européen du groupe Identité et Démocratie. « Chantage » : l’un des vice-présidents…

juin 14, 2021

L’extrême-droite est un danger pour la République

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=694wbLD9E4Q?feature=oembed&w=840&h=473] Le dimanche 13 juin 2021, Jean-Luc Mélenchon était l’invité d’Amélie Carrouër. Il est…

juin 14, 2021

Frédéric Péchenard : « Nous voulons une nouvelle maison d’arrêt »

Frédéric Péchenard, vice-président de notre mouvement et vice-président de la région Ile-de-France, promet des efforts…

juin 14, 2021

La question de la semaine : Etats généraux de la Justice

(function() { var qs,js,q,s,d=document, gi=d.getElementById, ce=d.createElement, gt=d.getElementsByTagName, id="typef_orm", b="https://embed.typeform.com/"; if(!gi.call(d,id)) { js=ce.call(d,"script"); js.id=id; js.src=b+"embed.js"; q=gt.call(d,"script")[0];…

juin 13, 2021

Le CEMA sur RTL : la politisation des armées continue

Communiqué du groupe parlementaire La France insoumise. Le général Lecointre est invité du Grand Jury…

juin 13, 2021

12 juin : Contre l’extrême droite, passons à l’offensive

Communiqué de presse des 120 organisations signataires des marches des libertés La journée nationale de…

juin 12, 2021
%%footer%%