Menaces contre nos militants • Le Parti de Gauche écrit à Manuel Valls

Face aux menaces dont sont victimes depuis plusieurs mois nos militants, le Parti de Gauche interpelle le ministre de l’Intérieur Manuel Valls.

Paris le 18 septembre 2013
Monsieur le Ministre,
Ces derniers mois plusieurs de nos adhérents ont été victimes de menaces de la part de personnes venant des réseaux d’extrême-droite. A chaque fois nos militants portent plainte. Cette fois-ci une nouvelle étape vient d’être franchie : en raison de sa participation à la manifestation anti-FN de Marseille, notre jeune militante d’Avignon, Julie del Papa, a été l’objet de plus d’une centaine de messages sur twitter mêlant menaces de mort et d’appels au viol conjuguées à des insultes racistes et sexistes. Sa demande de dépôt de plainte a été refusée par le commissariat d’Avignon et seul le dépôt d’une main courante a été accepté. Elle va bien évidemment déposer plainte auprès du Procureur de la République.
L’impunité dont bénéficient ainsi ces militants d’extrême droite fait augmenter encore plus leur violence verbale, qui ouvre généralement la voie à la violence physique.
Monsieur le Ministre, il est inacceptable qu’une femme ainsi menacée de viol ne puisse déposer plainte et ce alors qu’une loi contre les violences faites aux femmes a été promulguée le 9 juillet 2010 prévoyant notamment un meilleur accueil dans les commissariats des femmes victimes de violence.Nous vous demandons donc que tout soit fait pour que les responsables de ces menaces soient identifiés le plus rapidement possible et sanctionnés.
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, mes salutations distinguées.

Martine BILLARDCo-présidente du Parti de GaucheAncienne députée de Paris
Source: Actualités Parti de Gauche

Laisser un commentaire