Au congrès du Parti de Gauche • François Delapierre : “Les oligarques, y’en a marre !”

Crédit photo Martial Souchard
Le ton est donné, le positionnement clair. Ce ton et ce positionnement sont donnés par François Delapierre, durant son intervention devant les délégués du Parti de Gauche qui tiennent leur congrès. Hier, un Migaud, un Jouyet étaient nommés par un Sarkozy, chef de file du Medef, à des fonctions importantes. Aujourd’hui, les Migaud et Jouyet sont nommés, à des postes tout aussi importants, par celui qui, le 6 mai dernier, a été élu pour rompre avec Sarkozy. Mais la rupture n’est ni plus ni moins qu’une continuité…en pire!
En pire, parce qu’elle vient de ceux qui se proclament de gauche et entrainent la confusion avec le pire de ses slogans issus de la droite extrême: ils sont tous pareils. Dénoncer cette Ve République, qui fait la part belle à quelques oligarques insubmersibles, hier secrétaire d’état sous Fillon, aujourd’hui directeur de la BPI sous Ayrault comme ce jean-Pierre Jouyet, devient indispensable. En pire, car en instrumentalisant le F Haine comme un simple repoussoir électoral, ils poursuivent la politique de placement des amis communs avec la droite battue, afin de conserver un système pour les amis. L’UMP hier, le PS aujourd’hui font le jeu d’un F Haine dénoncé simplement pour la forme.
En pire, car en plaçant les amis oligarques il convient de protéger l’oligarchie qui confisque la république. Car ces oligarques n’ont jamais été élus, ils ne le seront jamais et pourtant ils règnent en Ve République. Leur règne, sans partage donc sans limite, conduit maintenant à ce que les présidents de la république finissent devant les juges. Cette oligarchie qui conduit à crier contre les juges ne s’interroge plus sur ses dérapages. Elle s’en prend donc à la justice plutôt qu’à ses propres pratiques insupportables en démocratie.
En pire, car cette oligarchie, à travers ses oligarques aux ordres, volent maintenant les peuples, en se servant directement dans ses économies d’une vie de travail comme à Chypre. Pour mieux pouvoir se payer, se rémunérer. En échange de grâces rémunérations et de postes prestigieux, les valets oligarques font le boulot, le sale. Alors ils prétendaient hier sous Sarkozy que les services publics étaient coûteux, ils proclament aujourd’hui sous Hollande qu’il faudra moins indemniser les demandeurs d’emploi, trouver des milliards par dizaine. Il s’appelait Migaud hier, il s’appelle toujours Migaud aujourd’hui.
Le meilleur viendra de la gauche. Et reconnaissons le objectivement, le PS, celui qui gouverne depuis le 6 mai, n’est plus de gauche. Rendez-vous compte, le ministre de l’économie Moscovici défend la politique de l’eurogroupe, c’est dire s’il n’est plus de gauche. Le meilleur adviendra quand la gauche prendra la place de l’oligarchie et de ses valets oligarques aussi à l’aise à l’UMP qu’au PS, car finalement à droite dans les deux cas, leur place naturelle. Le meilleur viendra par la démocratie citoyenne, qui permet au peuple de prendre la place des partis politiques pour gouverner par lui et pour lui. Ce meilleur porte un nom: la VIe République, sociale et écologique. Et ce n’est pas qu’une question de méthode, mais bel et bien l’objectif. Alors, on lâche rien.
Source: Actualités Parti de Gauche

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Élection à la Présidence des Républicains – Résultats du 1er tour

Chères amies, chers amis, Merci pour votre participation au premier tour de l’élection à la…

décembre 4, 2022

Non à l’expulsion de Salah Hamouri

Cela fait 20 ans que Salah Hamouri, avocat franco-palestinien est persécuté par Israël, puissance occupante.…

décembre 4, 2022

Élection à la Présidence des Républicains – Participation à 20h

Le 1er tour de l’élection à la Présidence des Républicains s’est ouvert ce samedi 3…

décembre 3, 2022

Repères Républicains : Le rôle de l’école aujourd’hui

Retrouvons-nous ce mercredi 30 novembre à partir de 18h30 pour notre quatrième rendez-vous « Repères…

novembre 30, 2022

Nos députés interrogent le gouvernement

Ce mardi après-midi, lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, trois…

novembre 29, 2022
%%footer%%