Soutien aux enseignants français de la MICEL en grève, en Turquie • Non, à la précarisation des personnels des missions françaises de coopération à l’étranger !

Le Front de Gauche des Français de la 8ème circonscription de l’étranger soutient les enseignants de la MICEL (mission de coopération éducative et linguistique en Turquie) en grève à près de 90%, contre les difficultés qui les frappent et menacent leur mission, suite à l’introduction de nouveaux contrats en 2009.
La MICEL regroupe 56 enseignants venus de France pour enseigner en français au sein des universités de Marmara et Galatasaray et de plusieurs lycées comme le Lycée de Galatasaray à Istamboul.
Les nouveaux contrats (2 ans renouvelables une seule fois) ne permettent pas aux enseignants de mener à bien leur mission de coopération. Celle-ci nécessite qu’une partie au moins des enseignants puisse rester suffisamment longtemps pour avoir une connaissance approfondie de la langue, de la culture et des spécificités du système d’enseignement turc, comme c’était le cas avant 2009.
La dégradation de cette mission, en plus des difficultés qu’elle pose aux personnels MICEL eux-mêmes, s’inscrit dans une dynamique d’appauvrissement de la coopération linguistique, des échanges culturels et universitaires que la France entretient avec d’autres pays. Il ne suffit pas de célébrer la francophonie une fois par an, à chaque printemps, pour la faire vivre ! Les échanges entre nations sont pourtant plus que jamais nécessaires, à l’heure où les peuples auraient tout intérêt à coopérer davantage pour faire face à la mondialisation financière et au défi transnational que pose le réchauffement climatique.
Le Front de Gauche des Français de la 8ème circonscription de l’étranger dénonce ainsi avec force la précarisation des contrats et conditions de travail des personnels employés par les institutions diplomatiques, de coopération linguistique, culturelle et universitaire françaises dans le monde. Conséquences directes de la Révision Générale des Politiques Publiques et des politiques d’austérité que poursuit le gouvernement actuel, trop d’abus se multiplient dans les consulats, instituts, Alliances françaises, écoles et lycées français, en particulier pour les personnels recrutés sur des contrats de droit local qu’ils soient de nationalité française ou non !
Michèle Parravicini, candidate du Front de Gauchedans la 8ème circonscription des Français de l’étrangerGuillaume Mariel, suppléant
Source: Actualités Parti de Gauche

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Le groupe LFI-NUPES ne laissera jamais passer leur réforme des retraites

Communiqué du groupe parlementaire La France insoumise-NUPES Une menace plane : celle d’un amendement déposé…

septembre 28, 2022

Il faut accueillir les réfugiés russes

Avec l’annonce de la mobilisation pour combattre en Ukraine le 21 septembre, Vladimir Poutine a…

septembre 27, 2022

Olivier Marleix : « Face au mur de la dette, Emmanuel Macron accélère »

Après la présentation du budget 2023 par le gouvernement, le président du groupe Les Républicains…

septembre 27, 2022

Ronan Le Gleut : « Créer un statut fiscal nouveau : la résidence d’attache »

Si vous vivez à l’étranger, votre résidence principale se trouve hors de France mais lorsqu’un…

septembre 27, 2022

Une journée très particulière

Le parti néofasciste Fratelli d’Italia devient la force centrale de la coalition droite/ extrême lors…

septembre 27, 2022

Le spectre du fascisme hante de nouveau l’Italie : la NUPES est plus que jamais un rempart et un espoir, en France et pour toute l’Europe

Communiqué du groupe parlementaire La France insoumise-NUPES Hier soir, la coalition de droite et d’extrême-droite…

septembre 26, 2022
%%footer%%