Europe • Voie ouverte pour le démantèlement de nos réseaux ferrés !

20 ans d’acharnement libéral, 20 ans de politiques qui ont cassé l’outil ferré français : séparation de l’infrastructure et de l’exploitation, fin des péréquations entre le voyageur et le frêt, ouverture du frêt à la concurrence avec pour conséquences la fermeture des embranchements particuliers, démultiplication des camions sur les routes, privatisation des installations ferroviaires portuaires. Voilà le triste et dur bilan de l’Europe libérale.
Le 30 janvier dernier, la Commission Européenne a adopté le 4ème paquet ferroviaire. Le Parti de Gauche dénonce l’aveuglement idéologique de l’ouverture à la concurrence prévu pour décembre 2019. Celle-ci privilégiera les lignes rentables au détriment du maillage du territoire, remettra en cause l’égalité de traitement, principe fondamental du service public, et la protection sociale des salariés du secteur. Nous dénonçons notamment la séparation intégrale de la gestionde l’infrastructure et de l’exploitation qui compliquera les conditions de travail et dégradera encore la sécurité sur les lignes en jouant du dumping social et environnemental entre les les compagnies. Ces politiques libérales et anti-écologiques éloignent encore notre service public de l’intérêt général.
A l’opposé de cette logique de l’ouverture à la concurrence à tous prix, le Parti de Gauche propose que ce secteur, dans sa branche frêt comme dans sa branche voyageur, soit la pierre angulaire de la transition écologique. Cela nécessite le développement des coopérations entre réseaux, une tarification juste et une véritable planification pour pouvoir répondre aux enjeux écologiques. Pour cela, le secteur ferroviaire doit être vu comme un outil des politiques publiques d’aménagement du territoire et du transport de marchandises, à l’exact inverse de la vision libérale qui ne prend en compte que le prix et la rentabilité directe du service.
Le Parti de Gauche ne cessera de défendre le service public du rail et sera aux côtés des salariés dans cette lutte écosocialiste.
Source: Actualités Parti de Gauche

Leave a Comment
Partager
Posté par

Derniers articles

Olivier Marleix : « En cas de dissolution, le président n’aurait plus beaucoup de députés »

Olivier Marleix, président du groupe LR à l’Assemblée,réagit à la menace du chef de l’État.…

septembre 30, 2022

Réforme des retraites : C’est toujours non !

Communiqué du groupe parlementaire La France insoumise-NUPES Emmanuel Macron isolé et désavoué par son propre…

septembre 29, 2022

Vœu pour la taxation des superprofits et l’arrêt des subventions régionales pour les profiteurs de crise

Proposition de vœu du réseau des élu·es insoumis·es et citoyen·nes. Vœu proposé par le groupe…

septembre 29, 2022

La question de la semaine : Maison occupée illégalement

//embed.typeform.com/next/embed.js L’article La question de la semaine : Maison occupée illégalement est apparu en premier…

septembre 29, 2022

Annie Genevard répond à vos questions

Retrouvons-nous ce mercredi 5 octobre à partir de 19h00 en direct sur nos réseaux sociaux…

septembre 29, 2022

Le groupe LFI-NUPES ne laissera jamais passer leur réforme des retraites

Communiqué du groupe parlementaire La France insoumise-NUPES Une menace plane : celle d’un amendement déposé…

septembre 28, 2022
%%footer%%